Exclusif

Cinq mille chirurgies de plus par an au «mégahôpital»

C'est finalement le site de l'Enfant-Jésus qui accueillera... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

C'est finalement le site de l'Enfant-Jésus qui accueillera le nouvel hôpital qui regroupera les activités de ce dernier ainsi que celles de l'Hôtel-Dieu de Québec.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le «Nouveau complexe hospitalier» qui naîtra sur le site de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, à Québec, permettra d'offrir 4000 chirurgies d'un jour et 1000 chirurgies «hospitalisées» de plus par année qu'aujourd'hui, selon un cahier de mise à jour du projet obtenu par Le Soleil. C'est 20 % de plus que ce qu'offrent actuellement ensemble L'Enfant-Jésus et L'Hôtel-Dieu de Québec, lequel perdra définitivement sa vocation hospitalière d'ici 2025.

Le Nouveau complexe hospitalier - un nom de travail qui pourrait s'imposer comme appellation permanente - regroupera les activités cliniques de L'Hôtel-Dieu de Québec et celles de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus sur le site de ce dernier.

Le projet prévoit notamment la construction d'un centre de cancérologie, ainsi qu'un nouveau bâtiment destiné aux «soins critiques».

C'est ce que devrait confirmer mercredi le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette. Le Conseil des ministres du gouvernement québécois a récemment avalisé les derniers paramètres du grand projet.

Des données actualisées

Plusieurs données ont été précisées ou actualisées depuis les dernières communications officielles sur le «mégahôpital». Celles sur les visites dans les cliniques externes du Nouveau complexe hospitalier, par exemple. On en prévoit 40 000 de plus par année, soit 19 % de plus qu'actuellement - toujours en faisant la somme de ce qu'offrent aujourd'hui L'Enfant-Jésus et L'Hôtel-Dieu de Québec.

Dans le document obtenu par Le Soleil - une fiche technique, en fait -, on fait état de «39 000 visites d'oncologie supplémentaires, dont plus de 6000 traitements d'hémato-oncologie additionnels par année», soit 38 % de plus en ce qui a trait à ces deux volets.

Par rapport à la situation actuelle, une dizaine d'appareils de diagnostic en imagerie médicale seront ajoutés, ce qui pourrait permettre 20 000 nouveaux examens en la matière par année, table-t-on.

Le Nouveau complexe hospitalier offrira 700 lits, dont 500 dans des chambres individuelles.

Le budget maximal projeté était de 2,1 milliards $. Le coût aurait été ramené à 1,9 milliard $. Pour y parvenir, on aurait rogné dans le projet de stationnement.

Il ne comprendra pas d'étages souterrains, finalement. Il comptera 2600 places.

1,78 G$ de Québec

Le gouvernement du Québec défraiera 1,78 milliard $ du total du coût estimé; la Fondation du CHU de Québec, 78 millions $. Le stationnement, qui doit s'autofinancer, rapportera 109 millions $, d'après les prévisions.

La fiche technique de mise à jour confirme que les travaux commenceront l'an prochain, en 2017. Le projet sera livré par phases successives jusqu'en 2025.

«La première grande étape qui sera priorisée sera la réalisation de la nouvelle construction destinée à la cancérologie», précise-t-on. Les besoins prioritaires sont dans ce domaine, insiste-t-on.

La présentation attendue mercredi du ministre Gaétan Barrette devait d'abord se faire en mars. Le retard est notamment attribuable aux difficultés qu'il y a eu à respecter le budget prévu.

Nouvelle vocation pour l'Hôtel-Dieu

Le projet sonne le glas de L'Hôtel-Dieu de Québec comme institution hospitalière. C'est désormais inévitable, puisque les missions de soins spécialisés et surspécialisés actuellement dispensés dans deux hôpitaux différents, celui-là et l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, ne le seront plus que dans un seul. L'Hôtel-Dieu de Québec, dans le Vieux-Québec, devrait cependant conserver une vocation en matière de santé, réitèrent des sources gouvernementales. Mais celle-ci n'a pas encore été déterminée. S'agira-t-il d'une super-clinique? D'un bâtiment consacré aux soins palliatifs? Une réflexion s'amorcera sur cette vocation future.

Multiples rebondissements

Le projet d'un «mégahôpital» dans la capitale a connu de multiples rebondissements. Les projections de coûts ont beaucoup varié. Les gouvernements de Pauline Marois et de Philippe Couillard se sont interrogés et réinterrogés. Des médecins de L'Hôtel-Dieu l'ont combattu. Le Nouveau complexe hospitalier, dans le quartier Limoilou, est en quelque sorte désormais sur les rails. Le Conseil des ministres a donné son aval au «dossier d'opportunité» qui lui a été soumis. Le projet est géré par la Société québécoise des infrastructures.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer