Zika: un premier bébé canadien avec une microcéphalie

Un bébé né avec une microcéphalie, due au... (Ueslei Marcelino, archives Reuters)

Agrandir

Un bébé né avec une microcéphalie, due au virus Zika, au Brésil.

Ueslei Marcelino, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ottawa

Un premier foetus canadien est atteint d'anomalies congénitales liées au virus Zika, a confirmé l'Agence de santé publique du Canada (ASPC), vendredi.

L'agence a indiqué que le foetus-le bébé n'est pas encore né-éprouvait de «graves anomalies neurologiques congénitales».

L'ASPC n'a pas été en mesure de dire à quel stade de grossesse la mère est rendue ni de préciser si elle gardera ou non l'enfant.

Le test a été effectué alors que le bébé est encore en gestation, après que la mère eut éprouvé des symptômes, a indiqué l'agence. Ce sont les provinces qui sont responsables de réaliser ces tests, a-t-on ajouté.

Une porte-parole a affirmé que l'agence ne dévoilerait pas d'autres informations «afin de protéger la vie privée des personnes touchées».

Il s'agit du deuxième cas de transmission du virus entre la mère et son foetus au Canada. Les chercheurs ont établi un lien entre le Zika et la microcéphalie, un trouble congénital qui fait naître le bébé avec une tête anormalement petite.

Un premier cas de transmission mère-foetus avait été observé plus tôt, mais le bébé, bien qu'il ait été diagnostiqué avec le virus, n'a pas souffert de troubles à la naissance et il semble en bonne santé pour l'instant.

Un rapport de l'Organisation mondiale de la santé publié jeudi mentionne d'ailleurs le Canada dans la liste de pays qui ont rapporté un cas de malformation congénitale liée à ce virus.

En date de jeudi, il y avait 205cas confirmés d'infection au Zika au Canada - tous des gens qui avaient voyagé à l'étranger.

Recommandations

L'Agence de la santé publique du Canada dissuade les femmes enceintes ou désirant tomber enceintes de voyager dans le sud de la Floride et dans la plupart des pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

Pour les voyageurs de sexe masculin, il est recommandé d'attendre six mois avant de tenter de concevoir un enfant et toute relation sexuelle non protégée avec une femme enceinte est fortement déconseillée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer