Peu de preuves scientifiques pour appuyer l'efficacité de la soie dentaire

C'est l'une des recommandations les plus universelles en... (AP, Julio Cortez)

Agrandir

C'est l'une des recommandations les plus universelles en matière de santé publique: utiliser la soie dentaire chaque jour afin de prévenir les maladies des gencives et les caries.

AP, Julio Cortez

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jeff Donn
Associated Press
Holmdel, New Jersey

C'est l'une des recommandations les plus universelles en matière de santé publique: utiliser la soie dentaire chaque jour afin de prévenir les maladies des gencives et les caries.

Le seul problème, c'est qu'il existe très peu de preuves scientifiques que l'utilisation de la soie dentaire est efficace. Cela n'a cependant pas empêché le gouvernement américain, les associations dentaires et les fabricants de soie dentaire de promouvoir cette pratique depuis des décennies.

Le gouvernement américain a commencé à recommander l'utilisation de la soie dentaire en 1979, d'abord dans un rapport du chef des services de santé des États-Unis puis dans ses directives alimentaires aux Américains, qui sont mises à jour tous les cinq ans. Selon la loi, ces directives doivent être basées sur des preuves scientifiques.

L'an dernier, l'Associated Press a demandé au département de la Santé et des Services à la personne, ainsi qu'à celui de l'Agriculture, de lui fournir ces preuves. AP a également présenté des requêtes écrites à cet effet en vertu de la loi américaine sur l'accès à l'information.

Une recommandation... disparue

Lorsque les plus récentes directives alimentaires ont été publiées en 2015, la recommandation concernant la soie dentaire avait disparu, sans avis. Dans une lettre envoyée plus tard à l'AP, le gouvernement a reconnu que l'efficacité de cette pratique n'avait jamais fait l'objet de recherches comme l'exige la loi.

L'AP a examiné les études les plus rigoureuses à avoir été effectuées sur cette question au cours de la dernière décennie, se concentrant sur 25 recherches qui comparaient de manière générale l'utilisation de la brosse à dents et l'utilisation combinée de la brosse à dents et de la soie dentaire. Les preuves de l'efficacité de la soie dentaire sont «faibles, très peu fiables» et de «très piètre qualité» et comportent un risque modéré à élevé de donner lieu à des préjugés.

Les deux principales organisations professionnelles des États-Unis dans le domaine, l'Association dentaire américaine (ADA) et l'Académie américaine de parodontie, qui représente les spécialistes des maladies et des greffes des gencives, citent d'autres études pour soutenir leur plaidoyer pour la soie dentaire. Le hic, c'est que la plupart de ces recherches sont trop brèves, basées sur des méthodes désuètes ou sur un nombre très restreint de participants.

Le président de l'Académie, Wayne Aldredge, a admis que les preuves scientifiques sur l'efficacité de la soie dentaire étaient faibles et que bien des études s'étaient déroulées sur de trop courtes périodes, tout en maintenant que cette pratique pouvait prévenir les maladies des gencives. Interrogé à savoir pourquoi son association recommandait la soie dentaire, il a indiqué qu'elle avait peut-être simplement emboîté le pas à l'ADA.

Faiblesse des preuves

De son côté, Matthew J. Messina, un porte-parole de l'ADA, a lui aussi admis la faiblesse des preuves, mais a mis cette situation sur le compte des participants aux recherches qui ne savent pas comment utiliser correctement la soie dentaire.

Même les compagnies détenant une importante part du marché mondial de la soie dentaire - qui devrait atteindre près de 2 milliards $ US cette année, dont la moitié aux États-Unis, selon marketsizeinfo.com - peinent à fournir des preuves que la soie dentaire réduit la plaque ou la gingivite. L'industrie a financé la plupart des études et, dans certains cas, les a carrément conçues et réalisées.

Continuer malgré tout

Le dentiste Tim Iafolla des Instituts nationaux de la santé a avoué que, si les normes scientifiques les plus rigoureuses étaient appliquées aux études sur la soie dentaire menées au cours de la dernière décennie, il faudrait probablement laisser tomber les directives à ce sujet. Il a quand même affirmé que les Américains devraient continuer à utiliser la soie dentaire.

«C'est une pratique qui présente peu de risque et qui ne coûte pas cher, a-t-il fait valoir. Nous savons qu'il y a une possibilité que cela fonctionne, alors nous sommes à l'aise avec le fait de le conseiller aux gens.»

Réagissant à cette nouvelle mardi après-midi, l'Ordre des dentistes du Québec a tenu à rappeler que la soie dentaire est un élément clé des soins quotidiens «essentiels à une bonne santé buccodentaire». Par voie de communiqué, il a soutenu que la soie dentaire permet de déloger la plaque inaccessible pour la brosse à dents. «Le fait que peu de recherches aient été consacrées à démontrer l'efficacité de la soie dentaire ne permet aucunement de conclure à son inefficacité», est-il ajouté.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer