SABSA survit grâce à un philanthrope anonyme

Un généreux donateur a versé 130 000$ à... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Un généreux donateur a versé 130 000$ à SABSA, qui pourra poursuivre ses activités

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) SABSA a finalement atteint son objectif de 250 000$ grâce à la contribution d'un généreux donateur anonyme, qui a versé un montant de 130 000$. La coopérative sans médecin, qui a également reçu une proposition du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, pourra donc poursuivre ses activités.

«L'énergie est à son comble ici, nous sommes complètement estomaquées!» jubile dans un communiqué diffusé jeudi matin la coordonnatrice de la coopérative, Emmanuelle Lapointe.

Le 31 mai, La Ruche Québec avait accepté de prolonger d'un mois la campagne de financement, convaincue de ses chances de succès.

«Sauvons SABSA était la plus grosse campagne proposée à ce jour sur la plateforme. Nous sommes évidemment très heureux d'avoir pris le risque de prolonger la période pour les dons. C'est un succès sur le plan du financement, car il s'agit d'une grande démonstration constructive d'appuis de la population à ce projet. Cela démontre qu'ensemble on peut influencer les choses», analyse le président de La Ruche, Simon Poitras.

Au total, près de 900 dons allant de 5$ à 130 000$ ont été faits sur la plateforme de socio-financement pour sauver SABSA, qui offre différentes récompenses en guise de reconnaissance. Outre la contribution du généreux philanthrope, deux personnes ont donné un montant de 5000$, et une quarantaine de personnes ont contribué pour un montant de 250$.

Le sans rendez-vous de la clinique du boulevard Charest pourra donc reprendre du service dès septembre, se réjouit l'infirmière praticienne spécialisée Isabelle Têtu. «Je suis vraiment heureuse, car 1600 patients comptaient sur nous et ils pourront dormir sur leurs deux oreilles, sachant dorénavant que nous poursuivrons notre mission et continuerons de les aider», a-t-elle commenté.

Les bonnes nouvelles s'accumulent pour SABSA, qui a également reçu une offre du ministre Gaétan Barrette couvrant une partie des coûts des activités de la coopérative. L'offre officielle devrait être acheminée à l'équipe de la clinique au cours des prochains jours.

Entre temps, la coopérative poursuit ses efforts et élabore actuellement sa «planification stratégique». «Il faut comprendre que même si l'objectif de financement de 250 000$ a été atteint cette année, il faut redoubler d'efforts pour trouver une solution à long terme. Même avec la proposition du gouvernement, nous devront assumer une portion des coûts relatifs à la gestion et au fonctionnement de la clinique de proximité», rappelle Emmanuelle Lapointe.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer