Le ministre Duclos fait un don pour sauver SABSA

Le ministre fédéral de la Famille, des Enfants... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, a révélé lundi avoir fait un don pour sauver SABSA. Le député de Québec a fait cette déclaration en marge de la pelletée de terre pour la construction du Manège militaire du 35e Régiment du génie de combat.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social et député de Québec, Jean-Yves Duclos, a fait un don pour sauver SABSA, estimant que la coopérative sans médecin du boulevard Charest doit «demeurer ouverte».

Le ministre libéral a fait cette déclaration en marge de la pelletée de terre pour la construction du Manège militaire du 35e Régiment du génie de combat, lundi matin. «J'ai souhaité, par mon don, manifester mon souhait qu'à court terme, cette clinique puisse continuer son travail jusqu'à ce qu'elle ait l'occasion, en collaboration avec le ministère de la Santé du Québec - loin de mon expertise et de mon domaine d'influence - de poursuivre les discussions» et de s'entendre sur une solution à plus long terme, a expliqué le ministre Duclos.

Le député de Québec a indiqué avoir déjà rencontré l'équipe de SABSA. «J'ai vu ce qu'ils font, je suis sensible aux difficultés auxquelles fait face la population de ce secteur [...]. J'ai été touché par leur travail», a témoigné le ministre, précisant n'avoir «aucune intention de [se] mêler des juridictions du gouvernement du Québec.» Pour rappel, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, refuse de financer SABSA par crainte de voir apparaître un «réseau parallèle».

«Raisons personnelles»

«Je l'ai fait [le don] pour des raisons très personnelles, et comme ils sont dans ma circonscription, j'ai voulu les aider», a justifié le ministre Duclos, qui a même écrit une lettre au ministre Barrette au sujet de la survie de SABSA, selon ce qu'il a été possible d'apprendre.

Le don du ministre fédéral, dont le montant n'a pas été dévoilé, a évidemment réjoui l'infirmière praticienne spécialisée (IPS) Isabelle Têtu. «C'est une bonne nouvelle qu'un ministre croit en notre cause. Il était venu nous voir et, à la suite de cette rencontre, il nous avait appuyés. [...] Il est sensible aux problèmes de santé de la Basse-Ville», a commenté Mme Têtu.

Invitée à réagir à l'initiative du ministre Duclos, l'attachée de presse du ministre Barrette, Julie White, a simplement déclaré que c'était «son droit». Elle a néanmoins réitéré l'engagement du ministre de rencontrer «sous peu» Isabelle Têtu.

Présent au congrès des IPS, vendredi, le ministre Barrette s'est engagé à rencontrer Mme Têtu après que celle-ci l'eut interpellé au micro. 

Jusqu'à maintenant, la campagne de sociofinancement La Ruche pour la sauvegarde de SABSA, qui vise à amasser 250 000 $ d'ici le 31 mai, a permis de récolter environ 75 000 $. Ce montant n'inclut pas l'argent recueilli pendant la marche d'appui de dimanche, celui-ci n'ayant pas encore été comptabilisé, a précisé Mme Têtu.

Avec Annie Morin

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer