Salariat des médecins: Barrette ferme la porte à double tour

Selon le ministre de la Santé, Gaétan Barrette,... (Archives La Presse)

Agrandir

Selon le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, le salariat des médecins «est un mode [de rémunération] qui, par définition, diminue la productivité des médecins».

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a mené un long réquisitoire contre le salariat des médecins mardi soir pendant l'étude des crédits de son ministère, estimant que «ce mode de rémunération est un mode qui, par définition, diminue la productivité des médecins». Il en a profité pour s'attaquer, sans le nommer, au chercheur de l'Université de Montréal Damien Contandriopoulos, un expert «biaisé», selon lui. Une opinion qui rejoint celle des deux fédérations de médecins du Québec.

«Quand chaque député critique en santé aborde la question du mode de rémunération des médecins, ils le font en faisant abstraction de la littérature, parce qu'il est clairement démontré par tous les experts indépendants et neutres, pas des experts biaisés qui écrivent régulièrement dans les journaux [comme Damien Contandriopoulos], qu'il n'y a pas de mode de rémunération idéal», a déclaré le ministre Barrette en réponse à une question du député solidaire Amir Khadir.

En début de semaine, Le Soleil rapportait que la Fédération des médecins spécialistes (FMSQ) et celle des omnipraticiens du Québec (FMOQ) s'étaient retirées d'un comité du Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE) chargé de suivre l'évolution d'un projet de recherche confié à l'équipe du chercheur Contandriopoulos portant sur les modes de rémunération des médecins.

Dans leur correspondance avec le CSBE, les deux fédérations accusaient l'expert d'être biaisé, lui qui croit qu'une réforme des modes de rémunération des médecins fait partie des éléments incontournables pour améliorer la performance du système de santé québécois. La FMSQ était même allée jusqu'à «exiger» que la subvention de recherche accordée à M. Contandriopoulos lui soit retirée et à mettre en copie le ministre Barrette, le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, et le pdg de la RAMQ, Jacques Cotton.

En entrevue au Soleil, lundi, le chercheur a rappelé que «remettre en cause le paiement à l'acte est une tendance mondiale, pas un biais».

Mardi soir, le ministre Barrette a répété qu'il n'y avait pas de mode de rémunération idéal. «Chacun a son travers. Rien n'est plus yin et yang que la rémunération des médecins», a-t-il dit, tout en fermant à double tour la porte au salariat des médecins «parce que les conséquences seraient catastrophiques».

«Le problème, si on fait ça, c'est qu'il y aurait une révolte des médecins [...] parce qu'ils baisseraient de revenus de façon substantielle. Est-ce qu'ils seraient heureux de ça? Non. Vont-ils avoir un intérêt à quitter le Québec? Oui. Est-ce qu'on serait heureux de voir ça? Non», a plaidé le ministre, ajoutant du reste que «le salariat entraîne un ralentissement de l'offre».

«Ça ne veut pas dire que les autres modes de rémunération sont parfaits. Ce n'est pas les modes le problème, mais la façon dont ils sont appliqués, la manière dont les textes sont écrits, les échappatoires, les trous dans la passoire [...]. Le paiement à l'acte, c'est vrai que ça peut générer des abus, mais les abus viennent du fait que les textes sont mal écrits», a-t-il insisté, estimant que son modèle de super-cliniques est un exemple de «texte bien écrit». «La réforme qu'on fait, ce n'est pas dans l'intérêt du gouvernement ni des médecins, mais de la population», a-t-il dit.

Désinformation

Joint par Le Soleil, mercredi, Damien Contandriopoulos s'est dit tout à fait d'accord avec le ministre Barrette à l'effet qu'il n'y a pas de mode de rémunération idéal. «C'est exactement ce que je dis! Je n'ai jamais dit qu'il fallait mettre les médecins à salaire!» a corrigé le chercheur, qui défend plutôt «une mixité des modes, une adaptation des modes de rémunération avec les conditions de pratique».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer