Un médecin de la Côte-Nord radié une troisième fois

Le Dr Serge Grégoire... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Dr Serge Grégoire

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Dr Serge Grégoire vient de recevoir une troisième radiation du Collège des médecins. Cette fois, le médecin qui pratique à Forestville et Baie-Comeau a encaissé une radiation temporaire de quatre mois pour avoir contrevenu à ses limitations de pratique. Il lui sera aussi désormais interdit de pratiquer dans un établissement public de santé.

Le conseil de discipline du Collège a reconnu le Dr Grégoire coupable d'avoir outrepassé à quatre reprises ses limitations de pratique. Il a rencontré seul, pour des consultations médicales, quatre femmes souffrant de problèmes de santé mentale. Ses limitations, en vigueur depuis 2007, obligent Serge Grégoire à être accompagné d'une infirmière lors d'examens de santé mentale de personne de sexe féminin, des seins ou gynécologique.

Outre la radiation, qui entrera en vigueur le 12 mai, le conseil de discipline impose au médecin de 56 ans qu'il soit dorénavant accompagné en tout temps d'une infirmière lorsqu'il rencontre une patiente, quel que soit son âge ou sa condition. De plus, il devra cesser toute pratique clinique en établissement public d'ici le 1er juin.

Lors des audiences du conseil de discipline, en février, le Dr Grégoire s'était engagé de lui-même à ne plus pratiquer à l'urgence de Forestville ni ailleurs dans le réseau public de santé. Il ne pratiquait plus à l'hôpital de Baie-Comeau depuis plusieurs années.

Serge Grégoire doit vivre avec des limitations de pratique depuis qu'il a plaidé coupable, en 2005, à des chefs d'inconduite sexuelle à l'égard de quatre patientes jugées vulnérables. Il a été radié deux ans pour ces accusations. Il avait de nouveau été radié deux mois en 2008 pour des gestes de même nature.

Dans ce dossier, le bureau du syndic du Collège des médecins réclamait une radiation de 18 mois. Le conseil de discipline s'est plutôt rangé du côté des quatre mois demandés par la défense, soulignant notamment que Serge Grégoire n'avait pas commis de gestes à caractère sexuel dans la présente affaire.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer