Une médication réduirait les risques d'infarctus et d'AVC

Deux cardiologues de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Deux cardiologues de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) ont participé à une étude internationale qui démontre qu'il serait possible de faire diminuer d'un peu plus d'un demi-million le total annuel d'infarctus et d'accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Les Drs Gilles R. Dagenais et Paul Poirier ont participé à l'étude HOPE-3 dans laquelle des spécialistes de 21 pays ont suivi pendant près de six ans près de 13 000 sujets, des hommes et des femmes de 55 ans et plus. Ces personnes étaient en bonne santé, mais présentaient toutes au moins un facteur de risque de maladies cardiovasculaires.

Au nombre de 50 millions par année, les infarctus et les AVC demeurent encore la première cause de décès à travers le monde avec 17,3 millions de victimes chaque année. «L'étude cherchait à savoir si, en baissant le niveau de pression artérielle ou de mauvais cholestérol chez des adultes de différentes ethnies, on pouvait aussi faire baisser le risque de maladies cardiovasculaires», a expliqué le Dr Dagenais en entrevue téléphonique avec Le Soleil.

Les sujets de l'étude, dont 30 % étaient Chinois, 28 % d'origine hispanique, 20 % d'origine asiatique, 20 % d'origine européenne et 2 % d'origine africaine, devaient avoir une pression artérielle et un taux de cholestérol dans la limite supérieure ou légèrement élevé et on leur a demandé de suivre une diète et de cesser de fumer.

Les cardiologues Gilles R. Dagenais (photo) et Paul... - image 2.0

Agrandir

Les cardiologues Gilles R. Dagenais (photo) et Paul Poirier de l'IUCPQ ont participé à l'étude HOPE-3 dans laquelle des spécialistes de 21 pays ont suivi pendant près de six ans près de 13 000 sujets.

Effets bénéfiques

L'étude a démontré que la médication pour faire diminuer la pression n'avait pas eu d'effet significatif, sauf pour les gens dont la pression systolique était de 140 millimètres de mercure et plus. «Dans ces cas, il y a un effet bénéfique, le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires diminue», explique le Dr Dagenais.

Pour ce qui est de la médication faisant diminuer le taux de mauvais cholestérol, les résultats de l'étude démontrent qu'elle fait diminuer le risque de maladies cardiovasculaires pour tous les sujets. 

«Et lorsqu'on combine les deux médications, l'impact est plus grand encore, surtout chez les sujets dont la pression artérielle est légèrement élevée», indique le Dr Dagenais. On parle d'une réduction de 29 % du risque sans augmentations des effets secondaires et d'une réduction de 40 % pour ceux dont la pression artérielle était légèrement élevée.

Baisse de 1 %

«Ce que ça nous apprend, c'est que notamment, si une dame de plus de 65 ans ou un homme de plus de 55 ans est en forme, mais qu'il présente un facteur de risque de maladie cardiovasculaire, ce pourrait être une bonne chose de le traiter contre la pression artérielle élevée et le cholestérol», résume le médecin.

Selon les résultats de l'étude, ce type de traitement pourrait faire diminuer de 1 % le nombre d'infarctus et d'AVC dans le monde, soit de l'ordre d'un demi-million en moins sur les 50 millions enregistrés annuellement.

«Les résultats de cette étude sont très intéressants, notamment pour les résidents des pays en voie de développement, où les maladies cardiovasculaires sont à la hausse alors qu'ils sont en baisse ailleurs dans le monde», conclut le DDagenais.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer