Accès à un médecin de famille à Québec: «une lumière au bout du tunnel»

Selon le Dr Jacques Bouchard, les patients de... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Selon le Dr Jacques Bouchard, les patients de la Capitale-Nationale sont «chanceux» de pouvoir compter sur sept cliniques réseau, où les patients sans médecin de famille peuvent se rendre pour des problèmes de santé mineurs.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Aux patients qui désespèrent de trouver un médecin de famille dans les régions de Québec, de Portneuf ou de Charlevoix, il y a «une lumière au bout du tunnel», assure le président du Département régional de médecine générale (DRMG) du CIUSSS de la Capitale-Nationale, le Dr Jacques Bouchard.

En entrevue au Soleil, mercredi, le Dr Bouchard a souligné d'emblée que la situation sur le territoire couvert par le CIUSSS de la Capitale-Nationale n'était pas aussi mauvaise qu'on le croyait, alors que le taux d'inscription à un médecin de famille est actuellement de 76 %, ce qui signifie que plus de 7 personnes sur 10 ont un médecin de famille. 

Pour le président du DMRG, cette proportion n'est pas tellement loin de la cible du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, qui a promis que 85 % des Québécois auraient un médecin de famille d'ici le 31 décembre 2017.

Une région performante

La grande région de la Capitale-Nationale est «l'une des plus performantes en termes d'inscriptions à un médecin de famille, comparativement à des régions comme Montréal ou la Montérégie, où les taux sont pas mal plus faibles», insiste le Dr Jacques Bouchard.

Le médecin convient néanmoins qu'il y a des secteurs plus problématiques que d'autres. Avec des taux variant entre 69 % et 77 % de patients inscrits à un médecin de famille, les sous-territoires Québec-Basse-Ville, Limoilou-Vanier et Loretteville-Val-Bélair sont des priorités pour le DRMG. 

«Dans ces trois secteurs-là, on a de l'ouvrage à faire, on va envoyer des bras sur le terrain», promet-il, saluant au passage l'adoption de l'amendement 149 du projet de loi 20 du ministre Barrette, qui lui donne les outils pour mieux déployer les effectifs médicaux sur son territoire. 

«Avant, je ne pouvais pas obliger un médecin à aller travailler dans un secteur particulier [...]. Maintenant, il va être assujetti à une obligation de travail dans un sous-territoire donné en fonction de mes cibles», rappelle le Dr Bouchard.

«Rome ne s'est pas construite en une journée, mais c'est la première fois qu'on a des outils pour combler les besoins des sous-territoires en difficulté. Il y a une lumière au bout du tunnel, et on la voit», assure le médecin.

Le président du DRMG souligne par ailleurs que les patients de la Capitale-Nationale sont «chanceux» de pouvoir compter sur sept cliniques réseau, où les patients sans médecin de famille peuvent se rendre pour des problèmes de santé mineurs. «Il y a des régions où il n'y en a pas, où les patients doivent se rendre dans les urgences», compare-t-il.

Patients orphelins

Le Dr Bouchard rappelle du reste que les patients orphelins peuvent s'inscrire au guichet d'accès pour la clientèle sans médecin de famille du CIUSSS de la Capitale-Nationale, où on compte actuellement quelque 35 570 inscrits (sur une population de plus de 700 000 habitants). De ce nombre, 85 à 90 % sont en bonne santé ou n'ont que des problèmes de santé mineurs, précise le président du DRMG, qui rappelle à cet égard que les patients orphelins inscrits au guichet sont traités par ordre de priorité, c'est-à-dire selon la gravité de leur état de santé.

Aux patients en bonne santé qui voudraient un médecin de famille essentiellement pour passer leur bilan annuel, le Dr Bouchard explique que «les choses sont en train de changer» et que «la notion d'examen médical périodique, ce n'est plus réellement nécessaire». «On y va davantage avec des interventions ciblées selon l'âge des patients ou les facteurs de risque [pour une femme d'avoir un cancer du sein, par exemple]», explique le médecin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer