Pas de primes aux spécialistes, jure le ministre Barrette

Le ministre Gaétan Barrette l'a répété à plusieurs... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le ministre Gaétan Barrette l'a répété à plusieurs reprises jeudi: il n'y a pas de possibilité de primes dans l'entente liant les médecins spécialistes et le gouvernement québécois.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, assure qu'il n'y a «aucune prime de quelque nature que ce soit» dans l'entente signée en novembre avec les médecins spécialistes.

Le Dr Barrette réagissait au reportage du Devoir, qui rapportait jeudi que les médecins spécialistes, en acceptant de voir plus de patients plus rapidement, s'étaient négocié une clause échappatoire leur permettant de baisser leurs cibles en cours de route sans pénalité, avec des primes en sus.

«Les parties s'engagent à ajuster, à la hausse ou à la baisse, les cibles prévues à la présente entente selon l'évaluation de la situation de l'environnement de pratique des médecins spécialistes», peut-on lire dans l'entente, que le ministre Barrette a finalement rendue publique jeudi, «par souci de transparence».

Aussi les parties ont-elles convenu de «considérer la mise en place ou l'adaptation, à même les sommes demeurant à être versées en vertu de l'entente [sur l'étalement de certains montants consentis à la rémunération des médecins spécialistes], de certaines mesures de rémunération visant à favoriser l'atteinte de ces cibles» d'ici le 31 décembre 2017, peut-on encore lire dans le document d'une dizaine de pages.

«Dans l'entente signée avec les médecins spécialistes, il n'y a aucune prime de quelque nature que ce soit, c'est impossible, il n'y a pas de possibilité de prime dans cette entente-là», a insisté le ministre lors d'un impromptu de presse.

«Prime Bolduc»

Le Parti québécois n'a pas tardé à dénoncer ce qu'il considère comme la création d'une «prime Bolduc» dans l'accord conclu avec les médecins spécialistes. 

«Nous apprenons [...] que les médecins spécialistes se sont négocié une prime supplémentaire calquée sur la "prime Bolduc", en plus d'avoir obtenu la possibilité de revoir à la baisse les cibles à atteindre en cours de route, et ce, sans aucune pénalité. C'est scandaleux! Ce que le ministre leur demande, c'est de voir les patients qui sont à l'urgence dans un délai de deux à quatre heures, uniquement entre 8h et 16h et seulement... les jours de semaine. Si vous avez le malheur d'être à l'urgence avant 8h, après 16h ou la fin de semaine, vous n'avez aucune garantie que vous réussirez à voir un spécialiste dans un délai raisonnable», a dénoncé dans un communiqué la députée Diane Lamarre, porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé.

«Le ministre avait-il réellement besoin de leur donner un boni pour ça? Signer une entente dans laquelle une des deux parties promet d'essayer de la respecter, mais qui ne comprend aucune conséquence en cas d'échec, c'est tout à fait absurde et c'est manquer profondément de respect envers les Québécois», a-t-elle poursuivi. 

Pas étonnant, selon elle, que «devant le ridicule de ce qui est demandé aux spécialistes», le ministre ait été «gêné de dévoiler l'entente avant la fin de la dernière session parlementaire, alors qu'il était plongé dans l'eau chaude en raison du rapport de la vérificatrice générale». 

La députée de Taillon rappelle que la vérificatrice générale a révélé à l'automne que 400 millions $ avaient été «versés en trop» aux médecins spécialistes, et que dans l'entente concernant l'étalement de la hausse de rémunération des médecins, le ministre Barrette leur a consenti une augmentation de 150 millions $. Avec la collaboration de Simon Boivin

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer