Deuxième vie grâce au rein de son frère

Méréo Deschênes (à gauche) semblait déjà en bonne... (Fournie par Ginette Dubé)

Agrandir

Méréo Deschênes (à gauche) semblait déjà en bonne forme au lendemain de l'opération où son frère Gaétan lui a donné un rein.

Fournie par Ginette Dubé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rivière-du-Loup) Pour Gaétan Deschênes de Rivière-du-Loup, le don de soi revêt une tout autre signification. Récemment, il a fait don d'une partie de lui-même à son frère Méréo pour lui sauver la vie: il lui a fait don d'un rein.

Méréo Deschênes, un citoyen âgé de 74 ans de Lebel-sur-Quévillon, dans le Nord-du-Québec, vit avec des problèmes rénaux depuis 30 ans. «L'an dernier, ça n'allait pas, raconte son frère cadet, âgé de 69 ans. Il avait des démangeaisons et était vraiment malade. Sa femme a dit qu'il cherchait un donneur. Ça a été automatique! J'ai dit que ce serait moi qui allais lui donner un rein.»

Mais auparavant, il était essentiel de valider la compatibilité de l'organe et si la santé de Gaétan Deschênes lui permettrait de passer à travers l'ablation de l'un de ses reins. «Il fallait que j'aille, pendant un mois, pour des tests et des rendez-vous, indique l'homme qui déménage des maisons depuis 44 ans pour Héneault et Gosselin. Je pouvais pas, je travaillais et je voulais faire ma chasse. En septembre, l'hôpital m'a fait passer les 25 tests dans la même semaine. Ils ont trouvé que mon système était plus compatible que si nous étions des jumeaux!»

Tout le monde d'accord

Avant toute chose, il fallait également que sa femme et ses quatre enfants soient d'accord. Personne n'a exprimé de réticence. «Ils m'ont fait rencontrer plusieurs spécialistes et des psychologues pour s'assurer que j'étais consentant et que je subissais pas de pression, précise le Louperivois. J'ai toujours été bien informé par les médecins, tellement que j'ai jamais eu de craintes. J'aurais pu changer d'idée jusqu'au moment d'entrer en salle d'opération. C'est là qu'ils m'ont fait signer.»

Avant l'intervention chirurgicale, Gaétan Deschênes a dû perdre du poids. Il a maigri de 25 livres entre juin et septembre. «C'était nécessaire, même si j'étais en forme, estime-t-il. Je vais essayer de garder ce poids-là parce que je me sens mieux.»

L'intervention chirurgicale a eu lieu le 17 novembre au Centre hospitalier universitaire de Montréal par le Dr Jacques Malaise, un chirurgien spécialisé en transplantations. Il était assisté du Dr Michel L'Allier, chirurgien, et du Dr Michel Pâquet, néphrologue.

Deux jours après, le donneur se portait à merveille. «J'ai pas trouvé ça si pire, constate Gaétan Deschênes. J'ai pas eu beaucoup de douleur. C'est pas pire que de se faire arracher deux dents!»

Quant au greffé, il a reçu son congé de l'hôpital six jours après pour poursuivre sa convalescence à la Maison des greffés Lina Cyr de Montréal. Dix jours plus tard, il a fait une phlébite dans une jambe et une embolie pulmonaire, qui lui ont valu un séjour supplémentaire de 18 jours à l'hôpital. Depuis, le septuagénaire est revenu à la Maison des greffés, où il peut compter sur la compagnie de sa femme, Colette Ouellet. Ses médecins recommandent qu'il y demeure tant et aussi longtemps qu'un hématome au bas du rein greffé ne se résorbe pas.

Déjà, Méréo Deschênes se trouve en meilleure santé qu'il ne l'a jamais été au cours des vingt dernières années. «C'est une deuxième vie qui commence pour moi», considère l'homme de 74 ans. «C'est un don qui a une valeur inestimable. C'est très généreux de la part de mon frère. Aucun gros lot à la loterie ne vaut ça! La santé, ça s'achète pas!»

De son côté, le donneur y trouve aussi son compte. «Je vais pouvoir continuer à aller à la chasse et à la pêche avec mon frère, s'enthousiasme Gaétan Deschênes. On va pouvoir continuer à se voir, à s'amuser et à jouer aux cartes!»  Avec la collaboration spéciale d'André Bécu

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer