• Le Soleil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Dossiers cliniques informatisés: le choix de Cristal-Net est un «coup de maître», selon Barrette 

Dossiers cliniques informatisés: le choix de Cristal-Net est un «coup de maître», selon Barrette

«On se retrouve avec un produit complet développé... (La Presse, Patrick Sanfaçon)

Agrandir

«On se retrouve avec un produit complet développé ici, à niveau, audité [...] et compétitif dont on est propriétaire et pour lequel on ne paiera pas de licence», a résumé le ministre Barrette, rappelant que les coûts d'achat de ces produits informatiques sont généralement assez élevés.

La Presse, Patrick Sanfaçon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gouvernement Couillard a finalement décidé qu'une seule solution informatique, Cristal-Net, sera déployée dans l'ensemble du territoire québécois pour la mise en oeuvre des fameux dossiers cliniques informatisés (DCI). Une nouvelle qui réjouit le directeur des technologies de l'information du CHU de Québec-Université Laval, Jean Boulanger, qui a permis à son établissement d'obtenir l'entièreté des droits de propriété intellectuelle du logiciel pour la province.

L'importante annonce a été faite par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, par voie de communiqué jeudi soir. En entrevue au Soleil, vendredi, le ministre Barrette a qualifié cette décision de «coup de maître» pour le Québec sur les plans économique et fonctionnel. 

«On se retrouve avec un produit complet développé ici, à niveau, audité [...] et compétitif dont on est propriétaire et pour lequel on ne paiera pas de licence», a résumé le Dr Barrette, rappelant que les coûts d'achat de ces produits informatiques sont généralement assez élevés.

«Or là, je suis propriétaire du code [informatique]. Je fais moi-même mes mises à jour et mon développement sans dépenser un sou. Et comme je suis propriétaire du code [...], je peux y greffer des données provenant de sources externes [d'une fondation, par exemple] à coûts nuls», s'emballe le ministre Barrette.

Dès 2016

Équivalent électronique du dossier papier des patients, le DCI Cristal-Net est déjà utilisé par les établissements de la Capitale-Nationale et le CISSS des Îles. Il sera implanté dans l'ensemble des 34 établissements de la province dès 2016, en commençant par ceux qui ne disposent pas encore d'une solution de DCI. L'opération devrait être terminée dans trois ans, selon le Dr Barrette.

Les établissements qui utilisent une autre solution (cinq logiciels différents sont actuellement utilisés au Québec) devront établir une stratégie de transition le plus rapidement possible afin de se conformer à cette directive, tout en tenant compte des dates de fin de contrats avec les fournisseurs actuels. 

Pour le ministre de la Santé, les sommes investies pour développer différents DCI avec d'autres solutions informatiques ne sont pas perdues. «Le travail qui a été fait, c'est un travail utile. Avant d'avoir un dossier électronique, il a fallu faire une numérisation des données, et ce travail-là n'est pas perdu. C'est juste le récipient, la destination de ces données qui change. Et ce sera un véhicule complet, analysable et interrogeable, ce qu'on n'a pas à l'heure actuelle», explique le Dr Barrette. 

Le déploiement du DCI Cristal-Net à la grandeur du Québec conduira à l'achèvement pour 2019 du très attendu Dossier santé Québec (DSQ), cette banque de données qui permettra aux médecins et aux autres professionnels de la santé d'avoir accès partout dans la province à des renseignements médicaux importants sur leurs patients (résultats d'examens et d'analyses de laboratoire, médicaments prescrits, vaccins reçus au Québec, sommaires d'hospitalisation et renseignements sur les allergies et les intolérances).

Le ministre Barrette estime que le gouvernement aura dépensé autour de 2 milliards $ pour mener à bien le DSQ.

De Grenoble à Québec

Le directeur des technologies de l'information du CHU de Québec-Université Laval, Jean Boulanger, n'était pas peu fier d'apprendre que son «bébé» allait être déployé à la grandeur de la province. Car c'est lui qui, en 1999, alors qu'il était à la recherche d'une solution informatique pour les établissements du CHUQ fraîchement fusionnés, a approché les équipes informatiques du CHU de Grenoble, à l'origine de la conception du projet Cristal-Net. 

«Elles m'ont dit qu'elles avaient commencé à développer un dossier clinique informatisé pour lequel personne ne semblait porter d'intérêt. On a alors décidé de travailler ensemble en se disant que ça pouvait être porteur pour les deux organisations. [...] En mars 2000, on a signé un accord de collaboration avec le CHU de Grenoble, qui avait la propriété intellectuelle [de Cristal-Net], et nos équipes respectives se sont mises à travailler ensemble sur le DCI. [...] Puis, l'an dernier, on a récupéré la propriété intellectuelle de Cristal-Net pour le Québec», raconte Jean Boulanger, précisant que le logiciel a commencé à être implanté dans les établissements de Québec en 2003.

Pour M. Boulanger, l'utilité et l'efficacité du DCI Cristal-Net n'est plus à démontrer. «Les médecins s'y retrouvent facilement, le logiciel est très convivial», assure-t-il.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer