Des médecins dénoncent la hausse de leur salaire

Les Médecins québécois pour le régime public (MQRP)... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les Médecins québécois pour le régime public (MQRP) ont diffusé leur prise de position vendredi.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Des médecins omnipraticiens et spécialistes s'insurgent contre la politique du «deux poids, deux mesures» appliquée par le gouvernement Couillard en matière d'octroi des budgets publics, estimant la hausse de leurs salaires parfaitement «indécente» dans le contexte d'austérité actuel.

Pendant que le gouvernement négocie pour diminuer autant que possible le salaire des travailleurs du système public et qu'il sabre dans les budgets des écoles, des CPE et des établissements de santé, la rémunération des médecins croit de façon exponentielle, dénonce le regroupement Médecins québécois pour le régime public (MQRP) dans une prise de position écrite diffusée vendredi.

«Comment peut-on justifier de telles hausses à une classe professionnelle déjà bien nantie alors qu'on propose des hausses moindres que l'inflation aux employés du front commun?» demande le regroupement, dont les membres sont témoins dans leurs propres milieux de suppressions de postes, de rationnement dans les fournitures accessibles à leurs patients, de fermetures de cliniques externes, d'abolitions de programmes de soins et de compressions majeures en santé publique.

«Ces coupes fragilisent le système, précarisent l'accès aux soins et ouvrent la porte de plus en plus grande à la privatisation. L'austéritarisme et l'équilibre budgétaire à tout prix ont des impacts sur l'accès aux soins, mais notre société ne verra pleinement les conséquences de ces compressions que dans 10 à 20 ans», avertit-il.

Le regroupement s'en prend également au régime fiscal actuel qui dispense les mieux nantis de payer leur juste part, faisant notamment référence à la possibilité qu'ont les médecins de s'incorporer.

Investir ailleurs

En entrevue au Soleil, la présidente du regroupement, la Dre Isabelle Leblanc, a dénoncé les ententes négociées à huis clos avec les fédérations de médecins.

«Il y a beaucoup de médecins qui ne sont pas d'accord avec les hausses qui nous ont été accordées et qui préféreraient qu'on prenne une partie de cet argent pour l'investir dans le système de santé. Le salaire des médecins n'est pas l'endroit où investir à l'heure actuelle», a dit la Dre Leblanc, selon qui il faudrait une réelle volonté politique pour procéder à une «grande réforme» du système de rémunération des médecins.

«Le paiement à l'acte en soins de première ligne, c'est loin d'être le mode de rémunération idéal» parce qu'il favorise une approche productiviste et qu'il offre peu d'incitatifs à la qualité et à la pertinence des soins, juge celle qui souhaite la tenue d'états généraux sur la santé.

La Dre Leblanc en a par ailleurs contre l'insuffisance des moyens déployés par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) pour faire cesser les pratiques de surfacturation médicale.

«Est-ce que c'est parce qu'elle n'est pas capable ou parce qu'elle ne veut pas? Toujours est-il que dans le dossier des frais accessoires, elle n'a pas fait grand-chose malgré qu'on lui ait plusieurs fois soumis le problème», déplore la présidente du regroupement de médecins, tout en insistant sur le fait que les «facturants déviants», comme ceux qui réclament à la RAMQ jusqu'à 5000$ en moins d'une journée pour participer à des séances de vaccination qui ne requièrent nullement leur présence, ne sont heureusement qu'une minorité.

Il n'empêche, «la RAMQ doit mettre ses culottes et faire des enquêtes quand un médecin lui fait des réclamations excessives», croit la Dre Leblanc.

Le problème, selon elle, c'est que les inspecteurs ne sont pas suffisamment nombreux et que le système de rémunération des médecins est «tellement compliqué».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer