Le Québec champion de la vasectomie

Si le Québec est le champion de la... (123RF/serezniy)

Agrandir

Si le Québec est le champion de la vasectomie, c'est parce que «l'offre est bonne», croit le Dr Michel Labrecque, lui qui pratique pas moins de 1500 vasectomies par année.

123RF/serezniy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec environ 14 000 vasectomies pour 2500 ligatures des trompes pratiquées chaque année (cinq pour une), le Québec est le champion mondial de la vasectomie, selon le professeur à la Faculté de médecine de l'Université Laval Michel Labrecque, qui invite 43 hommes à se faire «couper le canal famille» sans bistouri vendredi à la Clinique Pierre-Bertrand de Québec pour souligner la troisième Journée mondiale de la vasectomie.

L'idée d'une Journée mondiale de la vasectomie vient de l'urologue floridien Doug Stein et de son patient Jonathan Stack, qui se sont donné comme mission de convaincre les hommes de faire davantage en matière de contraception et de planification des naissances.

Le Dr Michel Labrecque a depuis longtemps embrassé la cause, lui qui pratique pas moins de 1500 vasectomies par année (28 000 opérations en 30 ans) et qui se rend dans les pays en développement pour aider à la formation de médecins vasectomistes. 

«La vasectomie doit faire partie du panier de services en contraception. Il y a beaucoup d'endroits où ce sont seulement les femmes qui ont le poids de la contraception, alors qu'il y a plusieurs situations où ça pourrait très bien être l'affaire de l'homme», résume le Dr Labrecque, dont la technique se pratique sans bistouri et offre un taux d'efficacité supérieur à 99,9 % (voir www.vasectomie.net ou YouTube pour plus de détails sur l'intervention).

Au Québec, un homme sur trois de plus de 50 ans est vasectomisé. «C'est quand même beaucoup! On fait environ cinq vasectomies pour une ligature des trompes. Je ne connais pas de pays qui ont un tel ratio dans le monde. Aux États-Unis, c'est environ moitié-moitié, avec un peu plus de ligatures des trompes. En Colombie, 35 % des femmes ont les trompes ligaturées, contre seulement 3 % des hommes qui sont vasectomisés» compare le Dr Labrecque.

Si le Québec est le champion de la vasectomie, c'est parce que «l'offre est bonne», croit le spécialiste. «Les services sont assez disponibles et accessibles un peu partout dans la province, et les techniques sont efficaces. Au Québec, la vasectomie fait en quelque sorte partie de la culture», dit le Dr Labrecque, qui ne voit pas le jour où la vasectomie sera retirée de la couverture publique. 

«Moi je crois que ça doit rester et que ça restera un acte couvert par la RAMQ [Régie de l'assurance maladie du Québec]. Si ça devenait hors Régie et que la ligature restait, elle, dans le système public, ce serait une iniquité, d'autant plus que la ligature est une technique beaucoup plus invasive et qu'elle coûte beaucoup plus cher.» 

La vasectomie se pratique surtout en clinique, où les patients doivent payer des frais accessoires. À la Clinique Pierre-Bertrand, où pratique le Dr Labrecque, ces frais s'élèvent à 140 $, «le prix d'un plombage chez le dentiste, et on fait deux traitements de canal», rigole le médecin. 

Oui, les 43 hommes qui répondront vendredi à l'offre du Dr Labrecque devront payer ces frais. Ils seront aussi invités à faire un don au Fonds Michel-Labrecque en santé reproductive masculine de la Fondation de l'Université Laval. Ce fonds soutient la recherche et la formation en appui aux services de santé reproductive masculine dans les pays en développement d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine. 

L'équipe du Dr Labrecque s'engage à verser elle-même un don équivalent aux dons des participants ou de tout autre don recueilli pendant le mois de novembre, jusqu'à concurrence de 10 000 $.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer