Nouveaux traitements contre les cancers du sein et de la prostate

Le Québec est la dernière province au Canada... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Québec est la dernière province au Canada à approuver le Perjeta, un médicament contre le cancer du sein attendu depuis au moins deux ans par le milieu.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les hommes atteints du cancer de la prostate et les femmes atteintes du cancer du sein pourront bénéficier de deux nouveaux traitements de pointe qui prolongeront leur durée de vie.

L'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a approuvé ces dernières semaines les médicaments Perjeta (sein) et Xofigo (prostate), qui donneront un nouveau souffle aux patients aux prises avec une forme agressive de ces cancers. 

Le Perjeta était attendu depuis au moins deux ans par le milieu. «Oui, on est très heureux que les Québécoises puissent enfin y avoir accès, mais on est la dernière province du Canada à accepter ce médicament-là», souligne Nathalie Rodrigue, présidente de la Coalition Priorité Cancer. 

Combiné à la chimiothérapie et au médicament Herceptin (déjà approuvé et utilisé au Québec), le Perjeta développé par le laboratoire suisse Roche augmente de près de 16 mois la survie des patientes, selon une étude publiée par le laboratoire l'an dernier et corroborée par l'INESSS.

Ces mois de survie supplémentaires constituent «un progrès rarement constaté dans les essais cliniques sur des cancers avancés», rapportait l'Agence France-Presse en septembre dernier. 

L'INESS avait d'abord refusé d'inscrire le Perjeta sur sa liste des médicaments que les hôpitaux ont le droit d'utiliser. Le produit est resté plusieurs mois sur la liste des médicaments encore à l'étude. Il a finalement été approuvé par le ministre de la Santé et ajouté à la liste le 15 juillet. «Une fois que c'est approuvé, on le rend disponible le plus rapidement possible, pour ne pas causer de préjudice aux patients», explique Olivia Jacques, porte-parole de l'INESSS. 

On estime que l'ajout de ce médicament coûtera environ 32,6 millions $ sur trois ans aux établissements de santé. 

Cancer de la prostate

Produit par la pharmaceutique ontarienne Bayer, le Xofigo, du chlorure de radium 223, permet de s'attaquer aux métastases des patients atteints du cancer de la prostate qui résistent au traitement hormonal. Le Québec est la troisième province à l'accepter, après l'Ontario et la Colombie-Britannique.

Dans sa forme la plus virulente, le cancer de la prostate s'attaque souvent aux os, ce qui cause des douleurs intenses ou des fractures. «Quand les os sont attaqués, c'est une catastrophe. J'ai vu des gens qui ont même paralysé, qui n'avaient plus aucune qualité de vie», explique le Dr Fred Saad, directeur de l'oncologie urologique au CHUM.

Le Xofigo devrait prolonger la vie d'au moins «la moitié des 1000 Canadiens qui en meurent [du cancer de la prostate] chaque année», explique le Dr Saad, qui ajoute que le médicament a peu d'effets secondaires et est toléré par les patients âgés. 

L'INESSS évalue que ce nouveau médicament allonge de 3,6 mois l'espérance de vie des patients et aura un impact budgétaire de 21,4millions $ sur trois ans dans les différents hôpitaux du Québec.

«Ça vaut quoi trois mois? Pour un patient qui souffre du cancer, ça veut dire du temps de qualité, en plus de la possibilité de tomber dans un autre protocole de recherche, de combattre à nouveau la maladie, avec toutes les avancées possibles», soutient Laurent Proulx, directeur général de Procure, un organisme d'entraide sur le cancer de la prostate. 

M. Proulx se réjouit de l'ajout de ce médicament à la liste, afin que les Québécois aient accès à une variété de traitements, afin de cibler lequel les aide le mieux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer