Hôpital de Montmagny: la «machine» repart mardi

L'Hôpital de Montmagny... (Google Street View)

Agrandir

L'Hôpital de Montmagny

Google Street View

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Partiellement remis, l'Hôpital de Montmagny reprendra l'essentiel de ses activités dès ce matin. La majorité des patients n'auront plus à se rendre à Lévis ou à La Pocatière.

«On repart la machine!» se réjouit une agente d'information du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS), Mireille Gaudreau. Depuis l'incendie qui a ravagé le laboratoire et endommagé plusieurs unités le 20 juin, le centre hospitalier régional fonctionnait au ralenti.

Les flammes, la fumée et l'eau avaient souillé le bloc opératoire, notamment. Dans les locaux de la radiologie, installés sous le labo, «ça a été la flotte». Les examens, les tests ne pouvaient plus être réalisés. On avait donc fermé l'unité de soins intensifs, l'urgence, la consultation externe, l'oncologie... «Même les accouchements, on ne les faisait plus.»

Début juillet, l'établissement avait réussi à s'installer convenablement pour accueillir les urgences mineures, pour réaliser des chirurgies d'un jour simples. «Les ambulances étaient détournées vers Lévis et La Pocatière.

Réouverture ce matin

La construction d'un laboratoire temporaire et un bon ménage plus tard, l'hôpital se dit prêt à revenir à la normale. Dès 8h ce matin, malades, ambulances, femmes enceintes et autres clients des MRC de L'Islet et Montmagny pourront s'y présenter. Une exception : les examens de tomodensitométrie seront encore effectués à Lévis; le nouvel appareil ne sera en fonction qu'à la mi-août.

Pour le CISSS, l'incendie coûtera cher : «L'estimé, c'est plus de 10 millions $», note Mme Gaudreau. Il a aussi fallu déployer une ambulance de plus sur le territoire afin de s'assurer que les malades et les blessés soient conduits dans les autres centres hospitaliers dans un délai jugé raisonnable.

Plus ou moins une trentaine de chirurgies seraient réalisées quotidiennement à l'Hôpital de Montmagny durant la saison de pointe. L'urgence recevrait environ 100 patients par jour.

Quant à l'origine du feu, c'est en évaluation. «On ne connaît pas la cause encore. C'est toujours sous enquête par la SQ [Sûreté du Québec].»

Le CISSS espère remettre l'institution complètement sur pied en 2016, après la construction d'un nouveau laboratoire.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer