Dossiers des patients du CHU: numérisation terminée, budget respecté

Environ 300 000 dossiers de patients du CHU... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Environ 300 000 dossiers de patients du CHU ont été numérisés depuis 2012.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il est plutôt rare de parler de succès de l'informatisation des services de santé au Québec. Pourtant, c'est ce qu'a fait, jeudi, la direction du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHU).

Dans quatre des cinq hôpitaux du CHU, soit à L'Hôtel-Dieu, à l'Enfant-Jésus, à Saint-François d'Assise et à Saint-Sacrement, les médecins, infirmières et autres professionnels ne travaillent maintenant qu'avec des dossiers électroniques des patients. Terminé le papier. Il ne reste qu'au CHUL à achever d'ici septembre l'informatisation des dossiers des patients.

Pour en arriver là, environ 300 000 dossiers de patients ont été numérisés depuis 2012. Du matériel informatique supplémentaire a été acquis. Le projet a coûté 15 millions $ à même les ressources du CHU de Québec. Il n'y a pas eu de dépassements de coûts, a certifié, jeudi, la présidente du CHU, Gertrude Bourdon, au cours d'une conférence de presse.

Quant à l'échéancier, on a fait mieux que prévu. Les changements auront été complétés six mois avant la date prévue pour la fin des travaux.

Pour mener le projet à terme, le centre hospitalier universitaire a fait appel à ses informaticiens et techniciens. Un seul contrat a été donné à une entreprise pour l'étape de la numérisation des dossiers des patients. Une fois le gros du travail achevé, les employés aux archives du CHU assureront la totalité du travail.

300 000
Nombre de dossiers de patients que le personnel a dû transférer en format numérique
15
millions $
Coût total pour effectuer la transition

Les médecins satisfaits

La chirurgienne oncologue de la clinique des maladies du sein, la Dre Louise Provencher, s'est réjouie de l'arrivée des dossiers électroniques des patients qui permettent de prendre des décisions plus rapidement. «Il y a beaucoup d'avantages au quotidien. C'est fini les transmissions par télécopieur. Aucun médecin ne retournerait en arrière», a-t-elle commenté.

Par ailleurs, on envisage la possibilité qu'un patient puisse obtenir son dossier de l'hôpital sur une clé USB. Aucune décision n'a encore été prise pour le moment.

En raison de la Loi sur l'accès à l'information et des règles pour assurer la confidentialité des données, le dossier électronique d'un patient ne pourra pas être transféré à un médecin dans une clinique médicale. Le médecin pourra toutefois obtenir le dossier papier du patient avec l'autorisation de ce dernier.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer