Péladeau pourrait porter un sarrau de la FIQ, avance Lisée

Jean-François Lisée a dénoncé les demandes gouvernementales d'abolir... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Jean-François Lisée a dénoncé les demandes gouvernementales d'abolir les primes versées aux infirmières qui vont se traduire par des baisses de salaires variant entre 6 et 12 % pour plusieurs d'entre elles.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pierre Karl Péladeau portera-t-il le sarrau de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) en appui à la fédération syndicale qui représente la grande majorité des infirmières dans les négociations avec le gouvernement?

«Je pense que c'est faisable», a dit, lundi, le député Jean-François Lisée, lorsqu'il est intervenu à une réunion spéciale des délégués de la Fédération interprofessionnelle de la santé.

«Il faut que l'opinion [publique] soit unie derrière vous. La première chose qu'il faut, c'est que Pierre Karl Péladeau vienne mettre le sarrau», a-t-il dit sous les applaudissements nourris, les sifflets et les cris des 600 déléguées de la FIQ réunies au Centre des congrès de Québec.

Le député péquiste de Rosemont a aussi suggéré que le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, porte également le sarrau de la fédération syndicale.

D'autre part, M. Lisée a dénoncé les demandes gouvernementales d'abolir les primes versées aux infirmières qui vont se traduire par des baisses de salaires variant entre 6 et 12 % pour plusieurs d'entre elles. «C'est une question d'équité. On reconduit 25 millions $ de primes aux médecins, des primes inutiles, et on coupe les vôtres. Ça n'a pas de sens», a-t-il affirmé sous les applaudissements des délégués. 

Son parti n'entend toutefois pas intervenir dans le processus de négociation en cours. «On va laisser négocier. Pour nous, la base, c'est l'appauvrissement zéro. Zéro pour cent d'augmentation, ça n'a pas de sens», a-t-il soutenu. La position du PQ demeure cependant loin des demandes salariales de 13,5 % d'augmentations salariales des centrales syndicales pour les employés des secteurs public et parapublic. Le gouvernement Couillard veut geler les salaires pendant trois ans.

Rejet des offres

Par ailleurs, les déléguées de la FIQ ont rejeté les offres déposées dernièrement par le gouvernement qui comprennent l'abolition des primes et la possibilité de déplacer des infirmières jusqu'à 300 kilomètres de leur lieu de travail. En cas de refus, l'infirmière perdrait son emploi.

«C'est un recul de 30-40 ans. C'est de l'injustice parce qu'il y a de l'argent pour en donner aux médecins qui disent qu'ils vont travailler plus, de l'argent pour des cadres de l'Hydro pour les remercier. Nous, on nous remercie en nous disant qu'on va nous enlever nos primes», a dénoncé la présidente de la FIQ, Régine Laurent.

«Ce que je comprends et j'espère me tromper, on a un gouvernement qui ne veut pas que le système public fonctionne pour être capable de justifier qu'on va dans le privé», a-t-elle ajouté.

Pas de votes de grève

D'autre part, Mme Laurent a déploré l'absence de réponse des représentants gouvernementaux à un agenda de négociations cet été. «Ils ne sont même pas capables au gouvernement de répondre qu'ils vont être disponibles à ces dates. Quand on entend M. Coiteux [président du Conseil du trésor] qui dit que personne ne va prendre de vacances pendant l'été, nous on l'a cru. On est prêtes à négocier. On attend qu'il nous certifie ces dates.»

Par ailleurs, la FIQ n'envisage pas, pour le moment, de tenir des votes de grève bien que des ententes sur les services essentiels en cas de conflit aient été déposées à la Commission des relations de travail. «On n'est pas prêt à prendre des votes de grève. On n'est pas rendu au coeur de la négociation. On n'a même pas parlé de nos solutions. Tout ce qu'on a fait jusqu'à maintenant, c'est de parler des récupérations que veut faire le gouvernement», a dit la présidente de la FIQ.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer