Cholestérol: Québec veut économiser 50 millions $ dans la médication

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les médecins prescriront moins d'ordonnances pour des pilules pour contrôler le cholestérol dans un proche avenir. 

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, entend réduire les indications pour ces médicaments et ainsi faire des économies de 50 millions $ par année dans le régime public d'assurance médicaments. Le ministre a fait part des intentions du gouvernement à ce sujet lors de l'étude des crédits budgétaires de son ministère. On peut penser que les régimes privés d'assurance médicaments feront des économies du même ordre ou même davantage.

«On travaille actuellement sur les indications d'utilisation d'un groupe de médicaments qui s'appelle les statines. On estime qu'il est prudent de penser qu'on peut aller chercher des économies dans la prochaine année de 50 millions $», a-t-il répondu à une question de la critique de l'opposition en santé, Diane Lamarre.

«On pourrait aller chercher beaucoup plus mais on a été prudent. On n'a pas mis des chiffres mirobolants à propos desquels au bout de la ligne on va constater qu'on n'a pas livré la marchandise», a-t-il ajouté.

Chaque année, les ordonnances pour des médicaments contre le cholestérol occasionnent des dépenses de plusieurs centaines de millions de dollars au gouvernement et aux régimes privés d'assurances. Des experts ont remis en question l'emploi de ces médicaments par mesure de prévention pour éviter des problèmes cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) aux personnes qui n'ont pas eu ces problèmes.

De plus, on entend réaliser des économies de 14 millions $ par année du côté des médicaments contre les brûlements d'estomac et de 1,5 million $ dans le traitement de la maladie pulmonaire obstructive chronique. On prévoit également des économies de 4,2 millions $ en révisant la pertinence de prises de sang et d'analyses sanguines.

Selon le ministre, la révision de la pertinence des services médicaux et des services sociaux présente un potentiel très important d'économies à terme. «On estime que c'est 650 millions $ par année d'économies qu'on pourrait aller chercher et on a choisi un objectif de 150 millions $ cette année», a-t-il affirmé.

M Barrette a indiqué que le questionnement sur la pertinence de certains services avait débuté dès son entrée en fonction comme ministre de la Santé l'an dernier. «Les éléments que je montre actuellement, on y travaille depuis des mois et ils arrivent bientôt à leur application», a-t-il dit. Le ministre a donné en exemple des économies de 1,5 million $ par une meilleure gestion de l'implantation de valves aortiques. De plus, on prévoit qu'un nouveau protocole pour la prise en charge des patients souffrant d'AVC permettra un gain de 5 millions $ par année. Selon le ministre de la Santé, une prise en charge plus rapide permettra d'éviter des complications et des incapacités significatives à long terme.

Tout en ne contestant pas les mesures présentées par le ministre, la députée du Parti québécois, Diane Lamarre, a exprimé des sérieux doutes quant à la possibilité de réaliser la totalité des économies de 150 millions $ au cours de la prochaine année. À son avis, la mise en place de ces changements demande du temps. «Ça apparaît surréaliste», a-t-elle commenté.

Par ailleurs, M. Barrette a indiqué que ces changements seront faits en collégialité avec les médecins qui font une lutte farouche aux quotas de patients et aux pénalités salariales que veut leur imposer le ministre de la Santé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer