Bâtiment en hauteur projeté pour le nouvel hôpital à l'Enfant-Jésus

Le nouvel hôpital qui sera construit sur le... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le nouvel hôpital qui sera construit sur le site de l'Enfant-Jésus comptera fort probablement plus d'étages que le bâtiment existant, mais aucune décision n'a encore été prise.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le nouvel hôpital à l'Enfant-Jésus ne sera pas aussi haut que le Phare que le Groupe Dallaire veut construire à la tête des ponts à Québec, mais il y a fort à parier qu'il aura plus d'étages que l'hôpital actuel dans Limoilou.

Mardi, au cours d'une conférence de presse pour faire le point sur la planification du projet de 2,1 milliards $, le directeur clinique du futur complexe hospitalier, Jacques Émond, a reconnu qu'une construction en hauteur présente des avantages pour les patients qui n'ont pas à être déplacés sur de grandes distances.

«Quand on joue avec les volumétries, les surfaces pour les 28 à 32 salles d'opération, c'est l'équivalent de la surface du Centre Bell. Si on les met de façon longitudinale, entre la 1re et la 32e salle, il y a beaucoup de distance à parcourir», a-t-il imagé.

«On réalise que d'être en étages, ça favorise les liens de proximité et ça nous permet en même temps de disposer sur la largeur d'autres services adjacents au bloc opératoire. C'est plus simple de cette façon», a-t-il poursuivi.

Au cours des dernières années, des hôpitaux ont été construits en hauteur aux États-Unis. À Chicago, un hôpital pour enfants qu'a visité l'an dernier la directrice générale du CHU de Québec comptait 27 étages. 

Pour le moment, aucune décision n'a été prise sur le nombre d'étages du nouvel immeuble. On a donné l'assurance que la population sera consultée sur le projet qui sera retenu. Une rencontre de consultation avec les citoyens du quartier Maizerets est prévue au cours des prochaines semaines. 

Le mois prochain, les responsables du projet prévoient présenter sept scénarios du nouvel hôpital universitaire lors d'une réunion avec une centaine de responsables de l'Enfant-Jésus et de L'Hôtel-Dieu, dont une quarantaine de médecins. Ces personnes auront à choisir un des scénarios à partir d'une grille de plusieurs critères. Par la suite, des images en 3D de l'immeuble projeté pourraient être produites. 

Sols assez stables

D'autre part, la directrice du projet, Sylvie Fournier, a indiqué que des études de sol à l'Enfant-Jésus ont conclu qu'il était possible d'y construire un immeuble en hauteur. 

«La capacité portante des sols est correcte. On peut construire en hauteur. Il n'y a pas de sols liquéfiables, ce qu'on appréhendait. Pour ce qui est des gaz, on est toujours en dessous des limites permises. Il n'y a pas de contraintes pour la construction», a-t-elle répondu.

Des premiers échanges ont déjà eu lieu avec la Ville de Québec en vue de modifier le zonage, si nécessaire, pour construire en hauteur. «On est en discussion avec la Ville. Ils sont en train de refaire leur plan d'urbanisme. Il semble y avoir une ouverture pour pouvoir s'adapter», a-t-elle dit.

Par ailleurs, M. Émond a indiqué qu'une demande pour augmenter le nombre de lits du nouvel hôpital qui est de 740 actuellement a été présentée au ministère de la Santé. Il n'a pas dévoilé le nombre de lits supplémentaires demandés sur la base des besoins cliniques.

«Quand on regarde la démographie, certains diagnostics à terme avec le vieillissement de la population, ça fait en sorte qu'en sciences neurologiques, en pneumologie, on risque d'avoir des séjours hospitaliers plus longs, dans d'autres plus courts», a-t-il expliqué.

Concernant la facture globale de 2,1 milliards $ du projet, le vice-président de la Société québécoise des infrastructures, Pierre Babineau, a souligné qu'il s'agit d'un budget maximal et qu'il était possible de réaliser le projet sans dépassement. 

«En aucun cas, le budget devra être dépassé. Les sept scénarios devront arriver à l'intérieur de ce budget. Si c'est plus élevé, il faudra trouver une solution et on ne coupera pas sur la programmation», a-t-il clairement affirmé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer