De plus en plus de grands blessés survivent

L'hôpital l'Enfant-Jésus à Québec fait partie des trois... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'hôpital l'Enfant-Jésus à Québec fait partie des trois plus gros centres de services en traumatologie au Québec.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le taux de mortalité à la suite d'un accident de la route, de blessures graves, a diminué de 28 % en 15 ans dans les hôpitaux spécialisés en traumatologie au Québec.

Cette donnée est tirée d'une étude réalisée par des chercheurs de la Faculté de médecine de l'Université Laval et du CHU de Québec. 

On explique cette amélioration par la mise en place dans les années 90 de services de traumatologie dans une cinquantaine d'hôpitaux au Québec. «Il y a 57 hôpitaux dans ce réseau qui offrent des services de différents niveaux pour adultes.

Les trois plus gros centres sont l'Enfant-Jésus à Québec, le Montreal General et l'Hôpital du Sacré-Coeur à Montréal», a indiqué, hier, la professeure Lyne Moore, de l'Université Laval, qui a dirigé la recherche.

«Il y a des centres de traumatologie secondaires à Sherbrooke, Trois-Rivières et Saguenay et un autre de niveau plus bas à l'Hôtel-Dieu de Lévis. Pour les enfants, il y a le Montreal Children et Ste-Justine à Montréal. À Québec, les enfants sont amenés à l'Enfant-Jésus. Beaucoup de cas sont transférés à Montréal en raison du faible volume», a-t-elle ajouté.

L'étude montre que le taux de mortalité a diminué de 5,8 % à 4,2 % entre 1999 et 2012. Il s'agit d'un taux ajusté. On estime que ce gain a permis aux équipes médicales de sauver la vie à environ 200 personnes de plus chaque année.

«On se disait il y a 5-10 ans qu'il n'y avait plus de place à l'amélioration concernant la mortalité. On était rendu à un bon niveau. Et là on voit encore des améliorations. C'est vraiment encourageant. Et ce sont des améliorations qui ne sont pas faites au détriment de la qualité de vie. Ce sont des patients qui survivent mieux», a affirmé Mme Moore.

L'étude n'a pas porté sur l'impact de l'amélioration du transport ambulancier. «On n'est pas capable de savoir si la partie préhospitalière a joué beaucoup. On sait que ces patients doivent être acheminés rapidement vers un centre de traumatologie. Le préhospitalier s'est amélioré beaucoup avec le temps aussi. Souvent, il faut que le patient soit acheminé rapidement, mais vers le bon centre qui n'est pas nécessairement le plus proche», a-t-elle dit.

Chez les personnes qui ont subi de graves blessures, le taux de mortalité a diminué de 14,9 % à 13,1 %. Chez les plus de 65 ans, la baisse a été plus marquée. 

Durant la période de 14 ans de l'étude, 163 000 personnes ont été soignées en traumatologie au Québec. Plus de 8000 d'entre elles sont décédées malgré les soins reçus.

 Le nombre de blessés amenés en traumatologie chaque année a fait un bond de 36 % entre 1999 et 2012. Mme Moore explique cette augmentation par le fait que plus de personnes sont dirigées vers les centres de traumatologie que par le passé. En outre, compte du vieillissement de la population, plus de personnes âgées qui subissent une blessure grave sont amenées dans un hôpital spécialisé en traumatologie.

Par ailleurs, la durée de séjour à l'hôpital des blessés graves est passée de 9,5 à 8 jours sans une augmentation du taux de réadmission de ces personnes à l'hôpital. On évalue que cette réduction des hospitalisations a généré une économie de 6,3 millions $ en 2012.

Pour l'est du Québec, l'Enfant-Jésus est le plus important centre de traumatologie.

Quelques chiffres

200 personnes de plus sont sauvées chaque année

162 000 blessés graves ont été amenés dans un centre de traumatologie au Québec entre 1999 et 2012

13 000 personnes au Québec ont été transportées d'urgence dans un hôpital spécialisé en traumatologie en 2012

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer