Grippe: affluence exceptionnelle, mais pas inquiétante

Les lits continuent de manquer dans les services d'urgence de la région de... (Photos.com)

Agrandir

Photos.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les lits continuent de manquer dans les services d'urgence de la région de Québec en raison de l'épidémie de grippe influenza. Une affluence exceptionnelle, mais pas inquiétante pour les autorités médicales.

Plus de 70 malades étaient toujours en attente d'un lit en fin de journée, lundi, dans les différentes urgences de la région de Québec, surchargées pour la plupart à plus de 150 % de leurs capacités. Bien que les chiffres semblent alarmants, le CHU de Québec se veut rassurant, soulignant que l'affluence s'est stabilisée au cours des derniers jours et qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Généralement à son plus fort après la période des Fêtes, la vague de grippe a commencé plus d'un mois plus tôt cette année. Dès le début du mois de décembre, l'affluence a augmenté dans les urgences des différents hôpitaux du CHU et elle a atteint son point culminant depuis le début du temps des Fêtes.

Le problème ne concerne pas la place dans les salles d'urgence, mais plutôt le nombre de lits disponibles pour les malades que l'on décide de garder à l'hôpital pour quelques jours. Ces derniers sont présentement gardés sur des civières en attendant que des lits se libèrent.

Vaccin moins efficace

Autant au CHU qu'à l'Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale, on peine à trouver une explication quant à la vague précoce d'influenza. «Le virus circule beaucoup, mais ce n'est pas si inhabituel», note la directrice des communications de l'Agence, Amélie Leclerc.

«Il semble que le vaccin contre la grippe soit moins efficace contre la souche H3N2», admet-elle au sujet de l'épidémie actuelle, rappelant tout de même que le vaccin demeure le meilleur moyen d'éviter la grippe. «Il y a plusieurs autres sources contre lesquelles le vaccin est efficace.» Des plages horaires pour se faire vacciner sont disponibles jusqu'au mois de février.

L'influenza frappant particulièrement les personnes âgées, une interdiction de visite demeure en vigueur pour les unités de gériatrie de l'Enfant-Jésus et du CHUL.

***

Avant de se rendre dans une salle d'urgence, les citoyens sont invités à:

  • Appeler Info-Santé au 8-1-1. Les infirmières d'Info-Santé jugeront alors si les symptômes décrits nécessitent une visite en clinique ou à l'hôpital.
  • Se rendre dans une des neuf cliniques réseau de l'Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer