• Le Soleil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > L'amendement prévu au projet de loi 10 fait sourciller les cadres du système de santé 
Exclusif

L'amendement prévu au projet de loi 10 fait sourciller les cadres du système de santé

Le ministre Gaétan Barrette prévoit faire passer l'indemnité... (PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Le ministre Gaétan Barrette prévoit faire passer l'indemnité de fin d'emploi des cadres de la santé et des services sociaux de 24 à 12 mois. Cette mesure est jugée incohérente par les gestionnaires visés.

PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre Gaétan Barrette veut couper de moitié l'indemnité de fin d'emploi des 7000 cadres dans la santé et les services sociaux. Selon un amendement au projet de loi 10 sur la réforme des structures, cette indemnité sera réduite de 24 à 12 mois.

À peine connue, cette nouvelle disposition a fait bondir les gestionnaires visés. Ils estiment que le ministre est incohérent en voulant modifier les modalités de fin d'emploi des cadres des établissements et des agences.

«On ne comprend pas l'orientation du Ministère là-dedans. D'un côté de la bouche, on nous dit que c'est pour garder au maximum les gens à l'intérieur du réseau, pour pas que le monde s'en aille, et de l'autre côté ils nous disent qu'on a 1300 cadres de trop. Et dans les corridors on nous dit que c'est beaucoup plus que 1300. Il y a plein d'incohérences», a déploré, vendredi, au Soleil, le président par intérim de l'Association des gestionnaires des établissements de santé et de services sociaux (AGESSS), Yves Bolduc.

À son avis, ce changement pourrait inciter plusieurs gestionnaires à repousser la date de leur départ pour la retraite. Le versement de l'indemnité peut être étalé sur trois ans avant l'âge de la retraite.

«Actuellement, quand un gestionnaire qui a 56 ou 57 ans voit son poste être fermé, il se dit qu'il lui reste alors trois ou quatre ans pour se qualifier pour la retraite. Il prend alors la prime actuelle de deux ans de salaire et l'échelonne sur trois ans. Ainsi, le gestionnaire n'aura pas la pénalité actuarielle sur sa rente qui est de 4 % par année et il pourra quitter avec l'équivalent de 70 % de son salaire», a expliqué M. Bolduc.

Effet pervers

À l'inverse, il croit que la baisse de l'indemnité de fin d'emploi pourrait amener un effet pervers et inciter plusieurs gestionnaires à demeurer dans le réseau de la santé plus longtemps. «Quand tu as dix personnes en stabilité de l'emploi (mis en disponibilité) et qui décident de ne pas quitter, ils embarquent sur les postes vacants, ça empêche des jeunes d'évoluer dans la profession. Et ça garde - et on ne le souhaite pas - des gens qui risquent de faire du présentéisme», a affirmé le porte-parole de l'AGESSS.

D'autre part, selon M. Bolduc, on ne peut appliquer l'indemnité de 12 mois qui est prévue pour les directeurs généraux aux gestionnaires sur le terrain. «Au Ministère, ils ont oublié de regarder que les hors-cadres ou les directeurs généraux ont une prime de 20 % de leur salaire par année, à partir de 55 ans, pendant cinq ans. Ça n'existe pas pour les gestionnaires», a-t-il souligné.

«En plus, le système de rémunération des directeurs généraux a été mis à jour alors que le nôtre est désuet. Ça fait 10 ans qu'il ne tient plus la route. Je trouve ça plate que tout le monde a l'air de penser que les gestionnaires en santé gagnent un salaire de fou. Il y a des gestionnaires qui gagnent moins cher que ceux qu'ils supervisent», a ajouté M. Bolduc.

Partager

À lire aussi

  • Pierre Asselin | Le chasseur de primes

    Éditoriaux

    Le chasseur de primes

    Les cadres de la santé et des services sociaux ont appris la semaine dernière qu'un amendement apporté au projet de loi 10, sur la réforme des... »

  • Le Collège des médecins inquiet de la réforme Barrette

    Santé

    Le Collège des médecins inquiet de la réforme Barrette

    Le Collège des médecins craint que la réforme de la santé mise de l'avant par le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette, conduise à la fin de la... »

  • Réforme Barrette: 900 cadres à la retraite

    Santé

    Réforme Barrette: 900 cadres à la retraite

    Une autre étape de la réforme du système de santé du ministre Gaétan Barrette a été franchie mardi. Environ 900 cadres du réseau auraient vécu,... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer