Exclusif

La révision de la Loi sur le tabac attendra

L a ministre déléguée à la Santé Lucie... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

L a ministre déléguée à la Santé Lucie Charlebois s'est montrée particulièrement soucieuse de protéger les jeunes contre le tabagisme.

PHOTO ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) La révision de la Loi sur le tabac, qui est inchangée depuis 2005, attendra la prochaine session parlementaire, croit la ministre déléguée à la Santé Lucie Charlebois. Sa réflexion sur ce qu'elle entend faire exactement avec la cigarette électronique n'est pas terminée.

Rencontrée à l'Assemblée nationale, la députée-ministre de Soulanges a laissé entendre qu'il reste trop peu de temps pour déposer un projet de loi avant Noël. Elle a cependant insisté que cela ne saurait tarder à la reprise des activités parlementaires, en 2015.

Mme Charlebois n'a pas voulu préciser quels changements pourraient être apportés. «Plusieurs éléments seront considérés», a-t-elle d'abord évoqué. L'élargissement de la portée de la loi à la cigarette électronique, une innovation récente, en fera certainement partie.

«Je n'ai pas pris position encore», a-t-elle mis en garde au sujet d'un dossier qui divise les spécialistes de la santé. «Il y a beaucoup de façons de voir les choses, plusieurs points de vue.

«Vous parlez avec des cardiologues qui sont super en faveur parce que ça aide des gens à arrêter de fumer. J'ai parlé à des gens pour qui ç'a été un outil pour ralentir et en venir à l'élimination du tabac. D'autres m'ont dit qu'ils fumaient davantage parce qu'ils fumaient tout le temps.

«Il faut considérer les deux avenues. Il faut juste mieux encadrer. [...] Il faut que je m'assure que cela n'augmente pas la prévalence au tabac [...] Que met-on là-dedans? Où en vend-on? Qui peut en acheter? Un mineur peut en acheter», a-t-elle fait remarquer.

Lucie Charlebois s'est montrée particulièrement soucieuse de protéger les jeunes contre le tabagisme. Elle s'est dite convaincue que la cigarette électronique les incite davantage à fumer. «C'est le cas, en ce moment», pour la cigarette électronique, mais aussi, a-t-elle ajouté, «pour les saveurs», comme le menthol, que les fabricants ajoutent dans les produits du tabac, comme les cigarillos.

L'éventuelle révision de la législation devrait comprendre l'interdiction de fumer dans un véhicule en présence d'enfants. Mme Charlebois s'est abstenue de le confirmer. Mais elle a fait remarquer que cette disposition législative a été adoptée dans toutes les autres provinces.

Traité international

Récemment, l'Association pour les droits des non-fumeurs a écrit au premier ministre Philippe Couillard pour lui rappeler qu'alors ministre de la Santé, il avait recommandé au gouvernement de signer un traité international.

Cette convention de l'Organisation mondiale de la santé comporte des clauses autorisant les principaux points de la mise à niveau de la loi antitabac que doit réaliser Mme Charlebois, a rappelé le groupe de pression. La ministre a admis «ne pas être tout à fait au fait» de l'entente internationale.

Il faut remonter à l'époque du ministre de la Santé Philippe Couillard, maintenant chef du gouvernement, pour constater une révision de la Loi sur le tabac. Ses successeurs, le libéral Yves Bolduc et le péquiste Réjean Hébert, n'ont pas proposé de projet, en ce sens.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer