Cyclotron: l'argent de Québec vient d'une subvention provinciale

Un cyclotron... (Photothèque La Tribune)

Agrandir

Un cyclotron

Photothèque La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Le maire Régis Labeaume a répondu à la controverse impliquant l'investissement de 5 millions $ de la Ville de Québec dans un cyclotron en révélant lundi que ces fonds proviendront non pas du budget d'immobilisations de la Ville, mais bien d'une subvention du provincial pour le développement économique.

«L'investissement va être payé par le fonds de développement économique. Ça ne sera pas par le PTI» (programme triennal d'immobilisations) de la Ville, a précisé le maire lundi, après une fin de semaine de controverse sur l'investissement annoncé vendredi de 5 millions $ dans un cyclotron pour le centre de recherche du CHU. Le choix a fait sourciller l'opposition à l'hôtel de ville, étant donné qu'un tel achat n'est pas de juridiction municipale.

L'annonce est arrivée vendredi, après la conférence de presse, a affirmé lundi Régis Labeaume. Le maire a reçu un appel téléphonique qui lui confirmait que l'enveloppe d'aide pour le développement économique provenant du gouvernement du Québec allait être renouvelée. 

Montant revu à la baisse

Cette enveloppe, renouvelée chaque année, contient normalement 7 millions $. Le montant a été revu à la baisse cette année, pour se chiffrer à 5,3 millions $. La Ville pigera un million de dollars par année dans cette enveloppe pendant cinq ans. 

«On appelle ça du développement technologique. La plupart des argents [de cette enveloppe] ont été en techno. On est correct. Il n'y aura plus de polémique j'espère», a énoncé le maire. 

«Une ville comme Québec pas de cyclotron, ça n'a juste pas de bon sens.» Régis Labeaume a insisté sur le fait que le centre de recherche du CHU génère des revenus de 87 millions $ par année et emploie 2700 personnes. En ce moment, 24 chercheurs «ne sont pas capables de travailler parce qu'il n'y a pas de cyclotron». La machine qui produit des radio-isotopes, des marqueurs utiles à la recherche et à la détection de maladies, dont l'Alzheimer, sera installée à l'Enfant-Jésus, a indiqué le maire. «Ça nous donnerait le centre de radio-oncologie le plus avancé au pays.»

De plus, l'équipement, qui doit être installé dans un nouveau bâtiment, rapporterait 135 000 $ de taxes par année.

M. Labeaume rappelle que le conseil de ville a déjà autorisé le financement en santé. En 2005, a-t-il ramené sur le tapis, le conseil avait autorisé une somme de 5 millions $ au Centre de recherche clinique et évaluative en oncologie sous forme de congés de taxe. Les conseillers de l'opposition Paul Shoiry et Yvon Bussières avaient voté en faveur de cette décision qui a eu un impact sur le budget d'exploitation de la Ville, a-t-il souligné.

Cela n'aurait pas été si grave si la Ville avait consenti à ajouter cet investissement à son programme triennal d'immobilisations, a lancé M. Labeaume. «Au moins, c'était au PTI et pas dans le budget d'exploitation.» Il se refuse d'ailleurs à octroyer des congés de taxes. «Je n'en ai jamais donné.»

En début de soirée lundi, le chef de l'opposition, Paul Shoiry, en a remis en affirmant que cet investissement allait à l'encontre de la Stratégie de développement économique dont s'est dotée la Ville en 2012. «L'administration Labeaume ne peut pas faire n'importe quoi avec l'argent qui lui est confié», a-t-il dénoncé par communiqué, rappelant que l'opposition ne remet pas en question le besoin pour cet équipement, mais réitère qu'il doit être subventionné par le provincial.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer