Fruits de la réforme en santé: pas avant cinq ans

Le président du conseil d'administration du CHU de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le président du conseil d'administration du CHU de Québec, Gaston Bédard, craint que la réforme de structures du ministre Barrette amène la perte de services médicaux très spécialisés vers Montréal au cours des prochaines années.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) N'attendez pas des bienfaits de la réforme de la santé du ministre Gaétan Barrette avant 5 ou 10 ans.

C'est du moins l'avis du président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) du CHU de Québec, le Dr Alain Naud, qui a vécu de très près la fusion pourtant volontaire, il y a deux ans, du CHUQ (L'Hôtel-Dieu, CHUL et Saint-François d'Assise) et du CHA (Enfant-Jésus et Saint-Sacrement). Le ministre de la Santé avait donné en exemple la fusion du CHUQ et du CHA pour justifier sa réforme.

«Nous avons fait une fusion il y a 27 mois sans résistance au changement et il nous reste encore beaucoup de travail à faire. Si le projet de loi est adopté, on devra fusionner huit CMDP dans la région de la Capitale-Nationale. Ce sera long», a-t-il avancé.

«Ce n'est pas tant qu'on regroupera 3000 médecins, dentistes et pharmaciens dans le nouveau Conseil, mais les grandes distances à parcourir pour les rencontrer», a-t-il ajouté. Il doute qu'un médecin veuille prendre la présidence du CMDP dans de telles conditions. 

Missions différentes

Le nouveau territoire s'étendra de Baie-Sainte-Catherine dans Charlevoix jusqu'aux limites ouest de Portneuf. En plus, la nouvelle organisation régionale regroupera des missions fort différentes, dont les soins aux cancéreux et la réadaptation en déficience intellectuelle et celle en déficience physique. Le nouvel organisme comptera plus de 26 000 employés dans la région de la Capitale-Nationale.

En plus de mettre en péril la fusion entreprise depuis 2012, le président du conseil d'administration du CHU de Québec, Gaston Bédard, craint que la réforme de structures du ministre Barrette amène la perte de services médicaux très spécialisés vers Montréal au cours des prochaines années.

Pour éviter ce glissement, le CHU demande de ne pas faire partie du futur centre régional de santé et de services sociaux et de conserver son autonomie, comme l'a demandé l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. 

«Graduellement, mais pas aujourd'hui, on pourrait perdre les spécialités médicales de pointe. Si on n'a pas la notoriété [branding] d'un CHU, les gens vont tranquillement s'intéresser davantage à un CHU qui a des leviers», a-t-il expliqué.

Dans une résolution adoptée par tous les établissements de la région de Québec en appui au CHU, on indique que les besoins de la population en services médicaux spécialisés doivent être reconnus au même titre que ceux de la population de la région de Montréal.

À terme, M. Bédard craint que ces pertes aient un effet négatif sur le développement économique de la région. «Ça pourrait avoir un impact considérable que cela pourrait avoir sur la recherche et les entreprises. Avec la recherche, on s'est placé sur le plan international sur les vaccins», a-t-

il souligné.

Le ministre a dit comprendre les préoccupations des dirigeants du CHU de Québec sans toutefois leur donner raison. M. Bédard a dit espérer que le ministre réfléchisse aux arguments qui lui ont été présentés. 

Par ailleurs, en plus du maintien du CHU de Québec et de l'Institut de cardiologie, la position régionale est en faveur du regroupement des autres établissements bien que les missions soient différentes. Toutefois, le ministre Barrette ne voit pas un nouveau centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) sans un hôpital. Il a évoqué la possibilité qu'un des cinq hôpitaux du CHU de Québec soit intégré au CISSS.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer