Ebola: Barrette annonce une nouvelle série de mesures

D'autres mesures supplémentaires sont également prévues au cours... (La Presse Canadienne, Chris Young)

Agrandir

D'autres mesures supplémentaires sont également prévues au cours des prochaines semaines, dont la distribution aux infirmières et ambulanciers de vidéos de formation sur portant sur l'équipement de protection.

La Presse Canadienne, Chris Young

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

En dépit des craintes exprimées par certains intervenants du milieu de la santé, le Québec est prêt à faire face à d'éventuelles infections au virus Ebola, assure le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

Accompagné du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, le ministre Barrette a rappelé lundi que les risques de propagation de la fièvre hémorragique demeuraient très faibles dans la province.

«Il n'y aura pas d'épidémie au Québec», a-t-il affirmé à plusieurs reprises, précisant toutefois que 11 personnes avaient été soupçonnées de symptômes du virus dans l'ensemble de la province depuis le mois d'avril.

En conférence de presse, M. Barrette a expliqué que les établissements de santé québécois avaient les moyens nécessaires pour prendre en charge un patient qui présenterait des symptômes d'Ebola.

«Ils [le personnel] savent quoi faire avec un cas potentiel, a-t-il indiqué. Si un des cas soupçonnés s'était avéré positif, nous aurions eu toutes les ressources nécessaires pour y faire face.»

Le ministre a rappelé qu'un plan d'action avait été mis de l'avant par Québec et que des interventions étaient prévues dès l'apparition des premiers symptômes du virus afin de réduire les risques d'infections.

De plus, le personnel des aéroports a été formé pour détecter des cas potentiels. Entre autres, les voyageurs en provenance de l'Afrique de l'Ouest ont été avertis de se diriger vers les deux centres désignés à Montréal en cas d'apparition de symptômes de la fièvre hémorragique.

MM. Barrette et Arruda ont par ailleurs annoncé de nouvelles mesures pour le personnel du réseau de la santé, dont l'élaboration d'outils de triage élaborés pour les répondants et les centres de communication santé et Info-Santé ainsi que les infirmières des salles d'urgence.

Outils

Québec a également produit des outils destinés au personnel des services préhospitaliers et des points de service de première ligne.

D'autres mesures supplémentaires sont également prévues au cours des prochaines semaines, dont la distribution aux infirmières et ambulanciers de vidéos de formation sur portant sur l'équipement de protection.

Contaminées par le virus Ebola, plus de 4500 personnes ont perdu la vie en Afrique de l'Ouest. La fièvre hémorragique a également fait une victime aux États-Unis.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer