Le patient hospitalisé pour l'Ebola à Dallas est décédé

Thomas Eric Duncan avait été infecté par l'Ebola... (Archives AP)

Agrandir

Thomas Eric Duncan avait été infecté par l'Ebola lors d'une visite au Libéria, mais il ne présentait aucun symptôme quand il a pris l'avion pour rentrer aux États-Unis.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Dallas

Le premier patient à avoir reçu un diagnostic d'Ebola aux États-Unis est décédé mercredi matin, a annoncé un hôpital de Dallas.

Le décès de Thomas Eric Duncan a été prononcé à 7h51, heure locale, à l'hôpital Texas Health Presbyterian où il était soigné.

L'homme y avait été admis le 28 septembre et était maintenu en quarantaine depuis ce moment, a dit le porte-parole Wendell Watson.

M. Duncan avait été infecté par l'Ebola lors d'une visite au Libéria, mais il ne présentait aucun symptôme quand il a pris l'avion pour rentrer aux États-Unis. Il est arrivé à Dallas le 20 septembre et a commencé à se sentir mal quelques jours plus tard.

Son état de santé s'était détérioré au cours des derniers jours et était maintenant considéré comme critique.

Les responsables de la santé publique ont identifié dix personnes, dont sept travailleurs de la santé, qui ont eu des contacts directs avec M. Duncan alors qu'il était contagieux. Trente-huit autres personnes ont aussi peut-être eu des contacts avec lui.

Tous ceux qui ont potentiellement eu des contacts avec M. Duncan seront surveillés pendant 21 jours, la période d'incubation normale de la maladie.

Par ailleurs, des agents de la Sécurité intérieure des États-Unis déployés dans les aéroports et d'autres points d'entrée ont commencé à observer les voyageurs qui arrivent au pays, à la recherche de signes possibles d'infection. Ils distribuent aussi des documents d'information au sujet de la maladie.

Le gouvernement américain entend aussi commencer à prendre la température des voyageurs qui débarquent d'Afrique de l'Ouest à cinq aéroports: John F. Kennedy, à New York; Newark, au New Jersey; Dulles, à Washington; Chicago et Atlanta. La mesure sera mise en place en fin de semaine.

Enfin, le secrétaire d'État américain John Kerry a demandé mercredi aux nations du monde «d'intensifier» leur réponse à l'épidémie d'Ebola, notamment en fournissant immédiatement des fonds, du personnel et de l'équipement. Il a prévenu que les progrès réalisés face à la maladie sont trop modestes et que le monde doit faire plus pour stopper la progression de l'épidémie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer