Cancer du sein: 10000 femmes suivies à Saint-Sacrement

La Dre Louise Provencher a indiqué que l'Hôpital... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

La Dre Louise Provencher a indiqué que l'Hôpital Saint-Sacrement reçoit chaque année 1000 nouvelles patientes atteintes d'un cancer du sein. Sur le nombre, 4 à 5 % des cas sont inopérables.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Elles sont nombreuses, les femmes qui sont suivies par le Centre des maladies du sein à l'Hôpital Saint-Sacrement de Québec. Elles sont plus de 10 000, dont plus de 80 % résident dans la région de Québec.

Si elles sont aussi nombreuses, c'est en bonne partie parce que le taux de survie après cinq ans a augmenté considérablement au cours des dernières années, passant de 50 % à 88 %. Malgré ce gain, des suivis, des traitements demeurent nécessaires. L'an dernier, il y a eu 35000 visites au Centre des maladies du sein.

De nouveaux cas apparaissent chaque année et viennent grossir la cohorte de patientes qui sont suivies après une chirurgie, un traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie. «On a 1000 nouveaux cas par année avec un diagnostic de cancer du sein. Malheureusement, même en 2014, de 4 à 5 % de ces femmes arrivent avec un cancer qu'on ne peut pas opérer, qui est déjà rendu ailleurs», a indiqué, jeudi, la Dre Louise Provencher, chirurgienne oncologue et responsable médical du Centre.

«Et ce ne sont pas des patientes qui ont 80 ans. Ce sont des patientes qui se sont fait surprendre avec un cancer plus agressif, qui se développe plus rapidement. Les patientes n'ont pas été négligentes. Elles ont passé les tests de dépistage. Des fois, elles n'ont pas l'âge d'avoir des mammographies», a-t-elle ajouté, en marge d'une conférence de presse pour souligner le lancement de la quatrième présentation de Québec ville en rose et du 40e anniversaire de fondation du Centre des maladies du sein.

La Dre Provencher espère que la recherche permettra de raffiner le dépistage du cancer du sein et de se concentrer sur les femmes vraiment à risque. «On voudrait un meilleur dépistage. On ne voudrait pas embêter beaucoup de femmes avec un dépistage qui pourrait être inutile pour elles alors que pour d'autres, on devrait le faire plus fréquemment. On essaie de trouver qui on pourrait dépister. Actuellement, le dépistage systématique et précoce est encore la seule option», a-t-elle dit.

La chirurgienne oncologue s'est réjouie des avancées dans les façons de traiter le cancer du sein au cours des 40 dernières années. «Malheureusement, on ne peut guérir tout le monde, mais on travaille fort pour y arriver. Des petits pas ont été faits année après année, on en guérit maintenant beaucoup plus. La plupart survivent. Cependant, il faut se rappeler celles qui meurent, parce que c'est ça qui doit nous motiver à continuer nos recherches, nos nouveaux traitements, le dépistage, surtout la prévention un jour», a-t-elle souligné.

Ville en rose

Par ailleurs, pour l'événement Québec ville en rose, un nombre record de 52 édifices et sites touristiques seront illuminés en rose jusqu'au 17 octobre. Ce sera aussi l'occasion du début de la campagne de financement du Centre des maladies du sein du CHU de Québec afin d'amasser des fonds pour la recherche.

Le cancer du sein se développe surtout entre 50 et 70 ans. Toutefois, 18 % des diagnostics sont faits chez des femmes de plus de 70 ans et 20 % chez celles qui ont moins de 50 ans. On a même diagnostiqué une femme de 21 ans, ce qui est très rare, selon la Dre Provencher.

Il y aura une journée portes ouvertes au Centre des maladies du sein dimanche prochain, de 13h30 à 16h30.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer