Un premier cas de légionellose à Québec cet été

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Un premier cas de légionellose à Québec cet été vient d'être porté à l'attention de la Direction régionale de santé publique. Il s'agit d'une personne dans la soixantaine qui est hospitalisée depuis quelques jours pour des traitements. Elle n'est toutefois pas aux soins intensifs.

«La Santé publique a reçu vendredi dernier une première déclaration de légionellose pour la période estivale. Aussitôt qu'on a reçu la déclaration, on a fait une enquête auprès de la personne, de ses proches, qui a démontré qu'il s'agissait d'un cas sporadique, qu'il n'y a pas de lien avec d'autres cas», a indiqué, mardi, la porte-parole de la Santé publique.

La possibilité qu'une tour de refroidissement soit en cause, comme lors de l'épidémie qui a fait 13 morts à Québec à l'été 2012, n'a pas été retenue. «Avec l'information que l'on a, ce serait très très peu probable que la contamination ait été faite avec une tour de refroidissement», a-t-elle affirmé.

La source de contamination n'a pas été identifiée jusqu'à maintenant. «On a interrogé la personne sur ses déplacements, les risques d'exposition durant la période d'incubation. On a conclu qu'il n'y avait pas de facteurs d'exposition qui pouvaient être à risque pour un grand nombre de personnes», a ajouté la porte-parole de la Santé publique.

Les cas isolés de légionellose peuvent être causés par des appareils domestiques dont un chauffe-eau, un spa, un déshumidificateur.

Il s'agit du troisième cas de légionellose à survenir dans la région de Québec depuis le début de l'année. Les deux premiers ont été déclarés en février dernier. Il s'agit de cas sporadiques sans lien entre eux, a-t-on indiqué. Les sources de contamination n'ont pas été identifiées.

Compte tenu de l'épidémie de l'an dernier et d'un avis transmis aux médecins d'être attentifs à la légionellose ou aux pneumonies d'été, la Santé publique s'attend d'avoir plus de déclarations de cas de légionellose au cours des prochaines semaines, sans pour autant parler d'une nouvelle éclosion. «En cas de soupçons, on a demandé aux médecins de faire passer un test et de déclarer le cas à la Santé publique», a-t-elle rappelé.

Chaque année, entre un et cinq cas de légionellose sont déclarés dans la région de Québec. L'an dernier, plus de 180 personnes ont reçu un diagnostic de cette maladie lors de l'éclosion dans la basse ville de Québec.

On rappelle aux gens de consulter rapidement un médecin si on présente des symptômes de la maladie, soit de la difficulté à respirer, de la fièvre. Les personnes âgées et celles qui ont déjà des problèmes de santé sont plus à risque de développer la maladie.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer