Soins palliatifs: de nouveaux locaux pour La Vallée des Roseaux

La maison de soins palliatifs La Vallée des... (Collaboration spéciale Steeve Paradis)

Agrandir

La maison de soins palliatifs La Vallée des Roseaux de Baie-Comeau aménagera l'automne prochain dans l'ancienne auberge Le Petit château.

Collaboration spéciale Steeve Paradis

Partager

Sur le même thème

Steeve Paradis, collaboration spéciale
Le Soleil

(Baie-Comeau) Depuis longtemps à l'étroit dans sa résidence de la rue Pie-XII, la maison de soins palliatifs La Vallée des Roseaux de Baie-Comeau aménagera l'automne prochain dans l'ancienne auberge Le Petit château. L'organisme souhaite également que le déménagement lui permette d'ouvrir un centre de jour.

La Vallée des Roseaux, qui peut accueillir un maximum de sept malades en fin de vie, faisait face à un problème criant d'espace. Il n'y avait que deux salles de bain pour les patients. Les familles qui désiraient demeurer près des leurs devaient se contenter d'un fauteuil ou d'un lit de camp pour se reposer, a indiqué la directrice générale Danielle Minguy. De plus, le personnel devait emprunter un escalier en moyenne 40 fois par jour.

Avec le déménagement dans l'ancienne auberge, les malades se retrouveront tous sur un même plancher, en plus de pouvoir bénéficier d'une salle de bain privée. Les familles auront aussi plus d'espace dans les chambres.

Centre de jour

Cette acquisition donne aussi l'occasion à La Vallée des Roseaux de pousser plus à fond son projet de centre de jour pour les personnes malades à domicile, «qui pourront y trouver un milieu de qualité tout en donnant support et répit à leurs familles et leurs proches», a souligné Dany Belzile, président du conseil d'administration.

S'il se concrétise, d'ici deux ans au plus tard selon le souhait de Mme Minguy, le centre de jour portera le nom de l'Hospitalière, en l'honneur de la soeur hospitalière de Saint-Joseph Odette Lavallée, fondatrice de La Vallée des Roseaux en 1989.

Les soeurs hospitalières sont toujours présentes dans l'avenir de la maison de soins palliatifs car elles ont consenti un prêt sur 15 ans sans intérêt pour l'acquisition de l'ancienne auberge. Selon M. Belzile, l'organisme devra débourser autour de 800 000 $ pour l'achat de l'immeuble, l'installation d'un ascenseur, la réfection de la toiture et les autres réfections nécessaires pour recevoir des malades en fin de vie. Quant aux locaux actuels de La Vallée des Roseaux, des éventuels acheteurs ont déjà manifesté leur intérêt.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer