Rendez-vous dans les 24 heures avec un médecin: le Québec bon dernier au pays

Partager

(Québec) Le Québec est la province au Canada - et possiblement l'endroit dans le monde industrialisé - où il est le plus difficile d'avoir un rendez-vous dans les 24 heures avec son médecin de famille.

Selon un sondage réalisé au Canada auprès de plus de 2100 docteurs, seulement 22 % des 387 médecins québécois interrogés ont répondu que la plupart de leurs patients peuvent obtenir sur demande un rendez-vous le jour même ou le lendemain.

Il s'agit du faible taux au pays pour avoir un rendez-vous avec son médecin dans les 24 heures. À Terre-Neuve, cette proportion est deux fois plus élevée et de trois fois plus grandes en Ontario et en Colombie-Britannique.

Dans d'autres pays, cette pratique qui évite à bien des patients d'avoir à se rendre à une clinique sans rendez-vous ou à l'urgence est pourtant largement répandue. En France, où les urgences ne sont pas encombrées, 95 % des médecins de famille voient leurs patients à leur demande en moins de 24 heures. En Suisse, enNouvelle-Zélande, aux Pays-Bas et en Angleterre, ces proportions varient entre 86 et 88 %. Des 10 pays industrialisés qui ont participé au sondage, le Canada s'est classé au dernier rang avec un taux de 47 %.

Le Québec fait également piètre figure lorsqu'il s'agit de consulter un médecin ou une infirmière après les heures de service dans les cabinets de médecins, sans devoir se rendre dans une urgence. Trois médecins québécois sur10 ont répondu que les cabinets de médecins avaient mis en place de telles mesures pour leurs patients alors que cette proportion est de67 % en Ontario. C'est le Manitoba qui est bon dernier dans cette catégorie avec un taux de 25 %.

Par ailleurs, le Québec est à l'avant-dernier rang des provinces canadiennes quant au nombre de médecins de famille qui utilisent les dossiers de santé électroniques de leurs patients. La proportion de médecins québécois qui emploient des dossiers informatisés est de 35 % confirmant le retard dans l'informatisation des cliniques médicales au Québec comparativement à 74 % en Alberta. La moyenne canadienne est de 57 %.

En outre, les ordonnances électroniques de médicaments ne sont pas très développées au Québec. Seulement 28 % des médecins interrogés en font par rapport à 58 % en Alberta et 51 % en Ontario.

D'autre part, c'est au Québec où il est le plus difficile au pays à obtenir des tests diagnostiques spécialisés dont ceux d'imagerie par résonance magnétique. Ainsi, 62 % des médecins québécois ont répondu que leurs patients ont souvent des difficultés à obtenir des tests diagnostiques spécialisés. Terre-Neuve est à l'avant-dernier rang avec un taux de53 % alors que l'Ontario est la première de classe avec une proportion de 19 % de ses médecins qui disent qu'il est difficile pour leurs patients d'avoir accès à de tels tests plus précis avec des appareils de haute technologie.

Il y a toutefois un point positif pour le Québec dans le sondage. C'est au Québec où les patients ont le moins de difficultés à payer de leur poche pour leurs médicaments et d'autres frais médicaux, en raison, entre autres, du régime d'assurance médicaments au Québec. Au Nouveau-Brunswick, 51 % des médecins de famille ont répondu que leurs patients ont souvent des difficultés à payer leurs médicaments contre 17 % au Québec et 26 %en Ontario.

Au total, plus de 10 000 médecins de 10 pays ont participé au sondage effectué entre mars et juillet de l'an dernier. Le sondage a été réalisé pour le compte du Fonds du Commonwealth et présenté par le Conseil canadien de la santé. Ce dernier organisme est formé de conseillers nommés par les gouvernements provinciaux et le gouvernement fédéral. Le sondage est disponible sur le site www.conseilcanadiendelasante.ca.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer