Les examens de résonance magnétique à l'Enfant-Jésus: visite de nuit

Les couloirs de l'hôpital tout comme l'entrée sont... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les couloirs de l'hôpital tout comme l'entrée sont déserts la nuit. À la différence, le jour, on a l'impression qu'il y a plus de monde dans l'entrée que dans un centre commercial

Le Soleil, Erick Labbé

Partager

Sur le même thème

(Québec) Il est 5h moins quart dans la nuit de mardi à mercredi. Toute la ville de Québec ou presque dort. Christiane Guilbert se présente à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus aux couloirs déserts pour y passer un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM). Elle est la sixième personne cette nuit-là à s'être déplacée pour passer cet examen.

La responsable de l'imagerie médicale à l'Enfant-Jésus, Johanne... (Le Soleil,Yan Doublet) - image 1.0

Agrandir

La responsable de l'imagerie médicale à l'Enfant-Jésus, Johanne Fortin, et le technologue Samuel Poulin. Le principal enjeu du service de nuit était de savoir si les patients se présenteraient à leur rendez-vous, selon la responsable du service d'imagerie médicale à l'Enfant-Jésus, Johanne Fortin. Ce pari a été remporté de façon sans équivoque avec un taux de présence de 95 %, qui est légèrement plus élevé que celui des examens de jour.

Le Soleil,Yan Doublet

«On m'a dit que je passerais de nuit.... - image 1.1

Agrandir

«On m'a dit que je passerais de nuit. Sans ça, ça va aller à la fin de février ou au début de mars. La nuit, ça ne me dérangeait pas. Ç'aurait été à 2h la nuit, je serais venue pareil. C'est l'examen qui me faisait peur. Il y en a qui l'avaient passé et qui disaient que ça menait un vacarme et que c'était épouvantable. C'est pas si pire que ça», dit la patiente Christiane Guilbert.

«Je n'ai pas dormi de la nuit. J'ai regardé la télé. Je ne voulais pas dormir. Je ne voulais pas passer tout droit et manquer mon rendez-vous», a-t-elle raconté lorsque nous l'avons rencontrée après son examen.

Elle était toutefois bien contente d'avoir eu cet examen en peu de temps. Le rendez-vous de Mme Guilbert a été demandé après le jour de l'An. «C'est une bonne idée de pouvoir passer plus vite. Ça faisait longtemps que j'attendais après ça à cause de la douleur. J'ai mal à l'épaule. C'est épouvantable», a dit la retraitée.

Des délais plus courts pour de tels examens à l'Enfant-Jésus sont possibles depuis que l'hôpital offre un service de nuit entre 0h et 8h, sept jours sur sept. Autrement, il faut attendre de deux à trois mois pour un examen de jour. L'Enfant-Jésus est le seul centre hospitalier à offrir ce service de nuit au Québec, mis en place l'an dernier.

«On m'a dit que je passerais de nuit. Sans ça, ça va aller à la fin de février ou au début de mars. La nuit, ça ne me dérangeait pas. Ç'aurait été à 2h la nuit, je serais venue pareil. C'est l'examen qui me faisait peur. Il y en a qui l'avaient passé et qui disaient que ça menait un vacarme et que c'était épouvantable. C'est pas si pire que ça», a-t-elle dit.

En pyjama

Des gens se présentent même en pyjama la nuit pour l'examen d'IRM, qui donne une image en 3D très précise. Ceux qui sont prévus au début de la nuit peuvent retourner se coucher par la suite. Des jeunes se présenteront plutôt vers 3h ou 4h, en revenant de veiller, s'ils n'oublient pas leur rendez-vous.

Les autres qui passeront vers la fin de la nuit pourront se rendre à leur travail après l'examen, comme ce fut le cas de l'infirmier Patrick Tanguay, qui était le prochain patient après Mme Guilbert. Lorsque nous l'avons croisé, il était seul dans la salle d'attente.

«Ça facilite bien les choses, de se présenter la nuit pour cet examen. Le but, c'est d'avoir un traitement rapide et les traitements nécessaires au bon moment. Il y a aussi l'avantage de ne pas manquer une journée de travail pour passer l'examen», a-t-il fait valoir.

M. Tanguay avait eu un premier rendez-vous avant Noël, mais l'examen n'avait pas eu lieu en raison d'un bris de l'appareil. Un deuxième rendez-vous a été pris trois semaines plus tard. «Les responsables ne savaient pas que je travaillais ici quand on m'a proposé la nuit pour passer plus rapidement comme les autres patients. Ça ne me dérangeait pas de venir la nuit. Je peux faire mon quart de travail après», a-t-il dit.

Le principal enjeu du service de nuit était de savoir si les patients se présenteraient à leur rendez-vous, selon la responsable du service d'imagerie médicale à l'Enfant-Jésus, Johanne Fortin. Ce pari a été remporté de façon sans équivoque avec un taux de présence de 95 %, qui est légèrement plus élevé que celui des examens de jour.

Depuis avril de l'an dernier, plus de 2600 personnes de 16 à 90 ans ont pu bénéficier du service de nuit d'imagerie par résonance magnétique. Habituellement, 9 ou 10 personnes par nuit passent un examen d'IRM à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus.

Genou, cou...

Les examens de nuit ne sont pas très compliqués. Il s'agit principalement d'examens du genou, de la colonne vertébrale, du cou, des épaules et des sinus. Occasionnellement, on passera un patient venant de l'urgence. La durée d'un examen est de 30 minutes.

Le technologue Samuel Poulin, de faction lors de notre visite, est seul pour accueillir les patients. Au besoin, il peut faire appel à un médecin de garde à l'hôpital.

Par ailleurs, le service de nuit a permis de ne plus diriger des patients vers des cliniques privées quand les listes d'attente étaient trop longues.Un rendez-vous à l'hôpital en pleine nuit? C'est ce que propose depuis avril à Québec l'hôpital de l'Enfant-Jésus, afin de désengorger les listes d'attente pour les tests d'imagerie par résonance magnétique. Le premier bilan est positif, si bien que l'initiative, une première, pourrait faire des petits. Le Soleil est allé sur place cette semaine, afin de rencontrer quelques volontaires.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer