Hôpitaux dans Charlevoix: Pauline Marois se fait rassurante

Au lendemain du dépôt d'un budget apportant son... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Au lendemain du dépôt d'un budget apportant son lot d'incertitudes sur les projets d'infrastructures, Pauline Marois se fait rassurante : «Les projets [des deux hôpitaux neufs pour Charlevoix] suivent leur cours. Les gens n'ont pas à s'inquiéter.»

La Presse Canadienne

Partager

Brigitte Lavoie, collaboration spéciale
Le Soleil

(La Malbaie) La première ministre et députée de Charlevoix, Pauline Marois, confirme que La Malbaie aura un hôpital neuf et que les échéanciers de construction seront précisés au début 2013. Le dossier de l'Hôpital de Baie-Saint-Paul suit son cours, assure Mme Marois.

«Il est toujours question d'un hôpital neuf pour La Malbaie», a affirmé Mme Marois au Soleil. «Un hôpital qui pourrait être un agrandissement sur le site actuel, selon le scénario choisi.» Pour le moment, les coûts de ce nouvel hôpital ne sont pas connus.

Au lendemain du dépôt d'un budget apportant son lot d'incertitudes sur les projets d'infrastructures, la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré se fait rassurante : «Les projets [des deux hôpitaux neufs pour Charlevoix] suivent leur cours. Les gens n'ont pas à s'inquiéter. [...] Au plus tard, je crois au début de la prochaine année, vers la fin janvier et le début février 2013, on devrait être assez clair sur les échéanciers.»

Étant donné le risque sismique, l'Hôpital de Baie-Saint-Paul doit être démoli et reconstruit alors que celui de La Malbaie subira dans les prochains mois des travaux de réhabilitation sismique de 10 millions $ en attendant un nouvel édifice.

«[Avec les hôpitaux], j'hérite d'un dossier géré par l'ancien gouvernement», déclare Mme Marois. «Je dois finir un travail mal ficelé. Je rappelle qu'ils [les libéraux] avaient évalué le projet pour Baie-Saint-Paul à 120 millions $ alors qu'on en est à 320 millions $. [...] Le gouvernement précédent a été inadéquat dans ses annonces de projets d'infrastructure, les sous-évaluant. Sur 18 grands projets qu'ils ont réalisés, 80 % ont eu des dépassements de coût.»

Pas de moratoire

Charlevoix devra aller de l'avant avec deux hôpitaux, et non pas un seul établissement régional comme le demandent, au nom des contraintes budgétaires, la mairesse de La Malbaie, Lise Lapointe, et la Coalition pour la survie de l'hôpital de La Malbaie.

«La décision [des deux hôpitaux] a été prise depuis un moment déjà. [...] On ne reprendra pas le scénario. Sinon, ça veut dire que ça retarde le tout de cinq à six ans. Est-ce que les gens sont prêts à ça?» questionne la première ministre, répétant que le premier chantier sera celui de Baie-Saint-Paul et sera suivi par celui de La Malbaie.

«Je l'ai dit souvent aux gens de La Malbaie, [...] qu'on ne pourrait pas faire les hôpitaux en même temps. Dans le cas de La Malbaie, le projet est moins avancé. Il y a le rehaussement sismique qui doit se faire et les plans et devis se finalisent. Tout ça est en évaluation.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer