Le discours de Trump inacceptable pour les entreprises

Donald Trump a été confronté à une vague... (AFP, Bryan R. Smith)

Agrandir

Donald Trump a été confronté à une vague de démissions de chefs d'entreprise en désaccord avec ses propos concernant la violence qui a éclaté samedi à Charlottesville.

AFP, Bryan R. Smith

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Le discours de Donald Trump est devenu inacceptable pour les entreprises. C'est du moins l'opinion de Yan Cimon, professeur titulaire au département de management de la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval, après les démissions de chefs d'entreprises de deux comités que le président a ensuite dissous.

Le président a affirmé au cours des derniers jours que «les deux camps» étaient responsables de la violence qui a éclaté samedi à Charlottesville et causé la mort d'une femme de 32 ans. Un homme lié à l'extrême droite avait alors foncé en voiture sur des contre-manifestants antiracistes lors d'une manifestation organisée par des suprémacistes blancs.

«Quand j'ai vu sa réaction, les deux bras me sont tombés! Donald Trump a raté une occasion d'être un président rassembleur. La société est rendue tellement plus loin que ça», a déclaré M. Cimon, pour qui le geste des entrepreneurs va plus loin que celui d'entreprises qui larguent un athlète pris pour dopage.

«L'analogie est intéressante, mais pas encore assez forte. Il est inacceptable de dire des choses comme ça en 2017, encore plus quand on est un chef d'État. Pour ces gens d'affaires, il n'y avait tout simplement plus d'acceptabilité sociale à faire partie de ces deux comités!» a-t-il poursuivi en faisant référence à l'Initiative des emplois manufacturiers et au Forum sur les stratégies et politiques.

Valeurs d'entreprise

«Plusieurs avaient accepté d'en faire partie un peu à contrecoeur, car c'était au bénéfice de l'entreprise d'avoir de bonnes relations avec la présidence. Mais les derniers agissements, ou non-agissements du président l'ont mis beaucoup trop en porte à faux avec leurs valeurs personnelles et les valeurs de leurs entreprises», indique-t-il.

M. Cimon souligne que les propos de Denise Morrison, PDG de Campbell Soup, illustrent très bien ce sentiment. «Elle a dit que le racisme et le meurtre étaient totalement répréhensibles et qu'ils n'avaient rien d'équivalent à quoi que ce soit d'autre qui s'est passé à Charlottesville. C'est sans équivoque comme condamnation.»

«Il y a aussi le président d'Intel, qui avait été critiqué pour avoir accepté de siéger à ce comité, mais qui l'avait fait pour garder ces liens privilégiés. Cependant, c'est une entreprise qui lance beaucoup d'initiatives liées à la diversité et à l'inclusion.»

Une erreur importante

Comme l'explique M. Cimon, plusieurs entreprises ont été incapables de vivre avec les réactions du président pour des raisons semblables. «On voit que la présidence Trump est rendue très loin du «mainstream». Ses prises de position ont peut-être du sens pour son cercle de conseillers les plus près de lui, comme Steve Bannon et Stephen Miller, mais pas pour la majorité de la population.»

«N'oublions jamais que l'un des métiers du PDG d'une grande entreprise est de créer de la valeur, et créer de la valeur, ça passe aussi par l'opinion du grand public», reprend Yan Cimon en ajoutant que la décision de Trump d'abolir les deux comités est également discutable.

«C'est une erreur importante, car, justement, il perd ce lien avec le milieu des affaires. Sous les présidents précédents, ces comités ou leurs équivalents se positionnaient toujours comme la voix de la raison sur les questions économiques. Oui, Donald Trump a l'expérience des affaires, mais il n'a jamais dirigé d'entreprises de l'envergure de celles-là. C'est un autre angle mort dans sa présidence», conclut-il.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer