Le maire d'Alma louange Justin Trudeau

Le maire d'Alma, Jacques Asselin, en compagnie de... (La Presse canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le maire d'Alma, Jacques Asselin, en compagnie de Justin Trudeau, jeudi.

La Presse canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Alma

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, est «magnétique» et fait un «travail exceptionnel», selon Marc Asselin, maire d'Alma.

M. Asselin a louangé le premier ministre, jeudi, au début d'une rencontre à l'hôtel de ville avec des chefs d'entreprise et représentants syndicaux.

Il n'avait que de bons mots pour M. Trudeau, avec qui il était allé prendre une bière la veille.

«Je vous ai vu aller; vous faites un travail exceptionnel. Vous avez une personnalité au-dessus de la moyenne, ça c'est certain», a-t-il affirmé.

«Comme on dit, vous êtes un alpha. Non mais on le voit, c'est naturel. On voit le magnétisme que vous avez sur les gens. Hier, à la brasserie où on est allé un peu se relaxer, ça été assez compliqué pour vous de vous asseoir. (...) C'est quand même un travail qui est ardu, qui est lourd, et vous le faites toujours avec le sourire et c'est tout à votre honneur», a enchaîné le maire.

Justin Trudeau terminait à Alma une tournée triomphale du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Après avoir visité l'Exposition agricole de Chicoutimi, mercredi, il s'est rendu à Roberval, où il a pris un bain de foule de plus d'une heure et demie et posé avec des centaines d'admirateurs et admiratrices.

Au même moment, le premier ministre faisait la «une» du magazine américain Rolling Stone, où il était qualifié «d'étoile du Nord».

Sa présence au Saguenay-Lac-Saint-Jean n'est pas étrangère au fait qu'une élection complémentaire sera bientôt déclenchée dans la circonscription de Lac-Saint-Jean. Le député actuel, le conservateur Denis Lebel, tire sa révérence après une décennie passée à Ottawa.

Les Saguenéens et Jeannois se sont dits préoccupés par les dégâts causés par une récente tempête de grêle, par la couverture cellulaire jugée déficiente, et par la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), durant laquelle le système canadien de gestion de l'offre sera peut-être remis en question.

M. Trudeau est arrivé dans la région les mains vides, mais a promis de défendre la gestion de l'offre bec et ongles.

«On a parlé des défis auxquels font face les gens d'Alma et dans la région, mais aussi on a beaucoup parlé des opportunités pour réussir, pour investir, pour bâtir une communauté encore plus forte», a-t-il déclaré devant les journalistes, avant de s'engloutir dans le véhicule qui le ramène à Ottawa.




À lire aussi

  • <em>L'effet Trudeau et la partielle</em>

    Éditoriaux

    L'effet Trudeau et la partielle

    ÉDITORIAL / L'élection partielle dans Lac-Saint-Jean n'est pas encore déclenchée, mais il est évident que quiconque portera les couleurs libérales... »

  • La frénésie gagne Roberval

    Actualités

    La frénésie gagne Roberval

    La frénésie et la folie Justin Trudeau ont gagné le souper dans les rues de la Traversée internationale du lac Saint-Jean. »

  • Trudeau donne sa parole aux agriculteurs

    Actualités

    Trudeau donne sa parole aux agriculteurs

    Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a martelé lors de son passage à Chicoutimi que son gouvernement allait défendre bec et ongles la... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer