L'ex-ministre Jacques Daoust dans un état stable après un AVC

L'ex-ministre des Transports du Québec, Jacques Daoust... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

L'ex-ministre des Transports du Québec, Jacques Daoust

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

L'ancien ministre libéral Jacques Daoust est hospitalisé dans la région de Montréal après avoir subi un accident vasculaire cérébral (AVC) dans la nuit de vendredi à samedi.

Le fils de l'ex-politicien, Sébastien, a précisé mercredi que son père se trouve actuellement dans un état stable, mais qu'il n'est pas en mesure de s'exprimer. L'incident est survenu dans sa résidence montréalaise. Il s'agissait pour lui d'un premier AVC.

Le fils de Jacques Daoust n'a pas voulu donner davantage de détails, ajoutant seulement que sa mère était à son chevet, et que la famille était en mode attente.

En visite dans sa circonscription à Roberval, le premier ministre Philippe Couillard a commenté l'état de santé de son ancien ministre mercredi soir.

«Jacques est très malade, on va lui souhaiter la meilleure récupération possible et nos salutations à sa famille. C'est quelqu'un qui a travaillé très fort toute sa vie, et pour le Québec dans les dernières années. On a tous du chagrin et de l'inquiétude actuellement, mais il est entre bonnes mains, dans un très bon centre hospitalier, on va espérer que la récupération va se poursuivre. Je vais prendre des nouvelles régulièrement», a dit M. Couillard.

Élu député du Parti libéral dans Verdun en avril 2014, Jacques Daoust a occupé les fonctions de ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations du 23 avril 2014 au 28 janvier 2016, puis de ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports jusqu'au 19 août 2016, date de sa démission comme député à la suite d'une controverse liée à la vente de l'entreprise Rona.

Avant de se lancer en politique, il avait été président et chef de la direction d'Investissement Québec de 2006 à 2013. Auparavant, il avait notamment travaillé au sein de la Banque Laurentienne, de la Banque Nationale, du groupe SNC, des Industries Valcartier et de la Défense nationale.

Il est propriétaire du vignoble Les vignes de Bacchantes, situé à Hemmingford, en Montérégie.

Un «battant»

Une ancienne employée de M. Daoust, qui a préféré ne pas être identifiée, a parlé d'un «battant».

«C'est un homme qui a réussi de grandes choses dans sa vie, donc moi j'ai confiance qu'il va passer à travers de tout ça», a-t-elle soutenu, à Roberval, alors qu'elle était censée se rendre au vignoble en fin de semaine.

«C'est un homme qui travaillait sur son vignoble toutes les fins de semaine, qui travaille sept jours sur sept, qui travaille manuellement. C'est un homme qui a construit sa première maison, qui a rénové son vignoble de A à Z. Très, très en forme. Ses employés dans la vingtaine avaient de la misère à le suivre», a-t-elle ajouté.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer