Trump promet de résilier l'ALENA si les négociations échouent

«L'ALENA a été un désastre pour Youngstown, c'est... (AP, Carolyn Kaster)

Agrandir

«L'ALENA a été un désastre pour Youngstown, c'est un désastre pour l'Ohio», a lancé mardi Donald Trump, lors d'un rassemblement à Youngstown.

AP, Carolyn Kaster

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Struthers

Le président américain Donald Trump a promis mardi de dénoncer le traité de libre-échange nord-américain avec le Canada et le Mexique (ALENA) si le texte n'est pas renégocié comme il l'entend.

«Nous sommes en train de renégocier l'ALENA, et si nous n'obtenons pas l'accord que nous voulons, nous résilierons l'ALENA», a déclaré Donald Trump devant un parterre d'anciens combattants dans l'Ohio, le coeur industriel de l'Amérique.

«L'ALENA a été un désastre pour Youngstown, c'est un désastre pour l'Ohio.»

Donald Trump avait fait de la dénonciation de l'ALENA un pilier de sa campagne électorale, mais a légèrement adouci sa position.

Au début du mois, son administration a commencé le processus de renégociation de cet accord conclu il y a 23 ans et que Donald Trump considère injuste envers les travailleurs américains.

L'ancien homme d'affaires a fait de la réforme de l'économie américaine sa marque de fabrique. Il a bénéficié à son entrée à la Maison-Blanche du rétablissement bien ancré de l'économie, après la crise de 2008, et d'un marché du travail approchant le plein emploi.

«Les emplois sont au plus haut depuis 17 ans, les marchés boursiers ont battu un nouveau record aujourd'hui, nous concluons des accords commerciaux», a-t-il déclaré.

«Les gens reviennent, si vous regardez l'Ohio, si vous regardez le Michigan et d'autres endroits, l'industrie automobile commence à revenir de façon très, très importante», a-t-il ajouté.

***

Trudeau se fait rassurant

Le Canada insistera quant à lui pour qu'une version renégociée de l'ALENA comprenne un mécanisme de règlement des litiges qui sera «juste et équitable», a affirmé mardi Justin Trudeau.

À moins d'un mois du début des pourparlers, le premier ministre a voulu «rassurer» les Canadiens à ce sujet, disant toutefois ne pas vouloir «négocier sur la place publique ni négocier avant que les négociations officielles commencent».

Il n'a pas voulu dire si le Canada pourrait carrément claquer la porte si l'administration Trump se montrait inflexible dans sa volonté d'éliminer le système de règlement des litiges (le chapitre 19 de l'actuel traité), comme l'a rapporté mardi le Globe and Mail.

S'il n'est pas allé jusqu'à dire qu'il s'agirait là d'une ligne dans le sable que tracerait le gouvernement canadien, Justin Trudeau a malgré tout plaidé qu'«un mécanisme de résolution des différends juste et équitable est extrêmement important pour le Canada».

«Ça faisait partie de notre approche avec l'AECG avec l'Europe, c'était au coeur des premières négociations par rapport à l'ALENA», a-t-il dit en conférence de presse au parlement à l'issue d'un entretien avec le nouveau premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan.

Sans offrir de commentaire spécifiquement sur la tactique évoquée dans l'article du quotidien torontois, il a signalé que le Canada allait «toujours s'assurer qu'il y ait un mécanisme équitable et juste de résolution des différends dans tout ce qu'on va signer pour améliorer l'ALENA».

Le chapitre 19 du traité commercial revêt une importance significative pour le Canada - c'est grâce à ses dispositions qu'Ottawa a eu gain de cause dans le conflit du bois d'oeuvre dans le passé, et une nouvelle guerre commerciale dans ce secteur est présentement en cours.

Au bureau de la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, on n'a pas non plus voulu réagir aux informations du Globe and Mail. Son attaché de presse, Adam Austen, a dit ne pas avoir l'intention de commenter les propos d'une «source anonyme» qui sont relayés dans l'article.

La ministre Freeland, cette ancienne journaliste spécialisée en économie à qui le premier ministre Justin Trudeau a confié le rôle de gardienne de l'ALENA, doit comparaître devant le comité du commerce international le 14 août afin de discuter des priorités du Canada pour ces négociations.

Selon une source gouvernementale, ce sera davantage l'occasion de «clarifier nos objectifs quant à la modernisation» du traité commercial plutôt que de présenter les positions du Canada aussi précisément que l'on fait les États-Unis.

La première ronde de négociations se tiendra du 16 au 20 août prochain à Washington.  La Presse canadienne

***

Leitão prévoit un accord de principe d'ici la fin de l'année

Le ministre des Finances, Carlos Leitão l'avoue. Les négociations sur l'ALENA seront «corsées». En déposant ses objectifs en prévision de la renégociation de l'ALENA, le gouvernement américain a toutefois permis à ses partenaires d'y voir un peu plus clair.

«Jusqu'à tout récemment, nous savions que les Américains voulaient renégocier l'entente, mais nous ne savions pas quoi au juste. Et nous ne savions pas qui allait être notre interlocuteur. Là, tout est balisé.»

Il se réjouit de constater que les Américains, les Canadiens et les Mexicains veulent agir rapidement. «Moi, je suis convaincu que l'on aura un accord de principe avant le 31 décembre prochain. Il restera à finaliser les détails plus tard», a déclaré M. Leitão qui participait, mardi, à une annonce sur le prolongement du réseau gazier dans la région de Portneuf.

Si le Québec n'a pas trop souffert économiquement de la période d'incertitude provoquée par l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, il souligne que des «effets néfastes» pourraient se manifester si cette période de flottement se prolongeait.

Au Québec, le PIB des quatre premiers mois de 2017 a progressé de 3 % par rapport à la même période en 2016, signalait, mardi, l'Institut de la statistique du Québec.  Gilbert Leduc




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer