La semaine politique

Bouteille à la mer (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Bouteille à la mer

Ça leur arrive à tous à un moment ou un autre. Surtout dans l'opposition. Des journées chargées où les journalistes ne peuvent aller à leur point de presse. N'empêche, comme ça arrive parfois, les péquistes Stéphane Bergeron et Agnès Maltais ont pris la parole quand même pour les caméras. On ne sait jamais, quelqu'un récupéra peut-être les propos, espèrent-ils. Mais il était quand même drôle d'entendre M. Bergeron faire semblant qu'il y avait du monde dans la salle vide. «Alors, s'il y a des questions..., a-t-il lancé, en regardant par-delà les lentilles. Il ne semble pas que ce soit le cas.» On mettrait un gros 2 $ qu'il n'y avait personne. C'est vrai, on ne peut pas le garantir avec certitude. On n'y était pas. Mais on se corrigera avec grand plaisir si on nous fournit le nom de ceux qui étaient là. 

***

L'échelle Barrette

Le ministre Gaétan Barrette n'était pas très chamboulé par la réduction des heures d'ouverture de l'hôpital Chauveau en raison d'un manque de médecins. Mais ce n'est pas de la «découverture» dans le langage du ministre de la Santé, c'est une «modulation des horaires». De toute façon, a-t-il dit, les gens n'auront qu'à se rendre dans une superclinique «à quelques mètres» de l'hôpital Chauveau. Selon Google Map, il y a quand même plus de 8 kilomètres entre l'hôpital Chauveau de Loretteville et la superclinique la plus proche, celle dans Lebourgneuf. Précisément 8350 mètres. On souhaite à ceux qui se frapperont le nez sur les portes fermées de l'urgence Chauveau passé 18h de pouvoir se transporter sur ces «quelques mètres» en voiture.

***

La mise de Côté

 

Bouteille à la mer (Le Soleil, André-Philippe Côté) - image 4.0

Agrandir

Le Soleil, André-Philippe Côté

***

Toujours prête

Karine Vallières, députée de Richmond, est déjà prête pour la prochaine campagne électorale. Sa Kia Soul est maquillée d'un cercle rose sur lequel apparaît un grand K - pour Karine. Sa Kia publicitaire était garée à l'Assemblée nationale il y a peu de temps. Elle attirait les regards près des véhicules ministériels noirs. On y lit «K, présente pour vous!». Et bien sûr, sur la lunette arrière du véhicule, un «merci de me suivre» suivi de son adresse courriel. Voilà une députée qui sait qu'une élection se gagne tous les jours. Aspire-t-elle à battre le nombre de scrutins remportés par son père, Yvon Vallières, élu député libéral dans Richmond en 1973, en 1981, en 1985, en 1989, en 1994, en 1998, en 2003, en 2007 et en 2008?

***

Papillon amiral

Le péquiste Dave Turcotte a présenté un projet de loi visant à ce que le papillon amiral soit reconnu comme insecte emblématique du Québec. Il s'en explique : «Ce projet de loi a pour objet d'établir un insecte emblématique du Québec pour permettre la promotion des insectes, la valorisation du patrimoine entomologique, la sensibilisation à l'importance de la conservation des habitats fauniques pour la sauvegarde de la biodiversité et du patrimoine entomologique, ainsi que la reconnaissance du rôle essentiel des insectes dans les écosystèmes.» Pour l'heure, on ne sait pas si un vote sera un jour tenu à l'Assemblée nationale sur le papillon amiral.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer