Québec ne se penchera pas sur les salaires des hauts dirigeants

La requête de Jean-François Lisée et d'Alain Therrien... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La requête de Jean-François Lisée et d'Alain Therrien avait été notifiée dans la foulée des hausses de salaire que se sont octroyées les dirigeants de Bombardier, dont on voit ici le président et chef de la direction, Alain Bellemare.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La rémunération des hauts dirigeants ne passera pas sous la loupe de l'Assemblée nationale, même si elle défraie les manchettes. Le gouvernement de Philippe Couillard juge ce débat inutile dans le contexte québécois.

Les libéraux ont repoussé, mercredi, une requête du Parti québécois qui demandait que la Commission des finances publiques de l'Assemblée nationale se saisisse du sujet. «Il est de notre responsabilité de permettre aux citoyens, aux groupes et aux experts qui le souhaitent de s'exprimer sur la rémunération des hauts dirigeants, sur les écarts de richesse qui persistent au sein de la société québécoise et sur les meilleures manières de rétablir un équilibre socialement acceptable.»

«Nous sommes d'avis que ce dialogue doit se faire publiquement et de manière non partisane», ajoutait la requête signée par le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, et le député Alain Therrien - et datée du 12 avril.

Sachant le dossier délicat, les libéraux sont montés aux barricades mercredi matin avant que le Parti québécois dénonce leur refus. Le PQ veut que le gouvernement «s'ingère» dans la rémunération des hauts dirigeants afin de «remonter sa cote de popularité», ont-ils asséné.

Dans leur argumentaire, les élus libéraux distinguent les salaires des hauts dirigeants des sociétés d'État à vocation commerciale de ceux des entreprises privées - même s'ils ne veulent ouvrir de débat parlementaire ni pour les uns ni pour les autres.

Les salaires des dirigeants d'Hydro-Québec, de ceux de la Société des alcools du Québec ou encore de ceux de la Caisse de dépôt et placement sont déjà «nettement moindres que ceux des hauts dirigeants des marchés comparables dans le secteur privé», insistent-ils. «Les abaisser limiterait significativement la capacité des sociétés d'État commerciales d'attirer les meilleurs talents», arguent-ils.

Pour ce qui est des salaires des hauts dirigeants des sociétés privées, ils considèrent que toute «ingérence» gouvernementale heurterait notre système démocratique basé sur les valeurs liées aux libertés individuelles.

Le groupe parlementaire libéral fait par ailleurs valoir que les écarts de richesse sont moins criants au Québec qu'ailleurs. Le Québec «est plus égalitaire que la plupart des autres provinces canadiennes et qu'une grande majorité de pays dans le monde». Sa situation «est enviable et le gouvernement maintient le cap pour qu'elle le soit de plus en plus».

Les propositions du PQ

La requête de Jean-François Lisée et d'Alain Therrien avait été notifiée dans la foulée des hausses de salaire que se sont octroyées les dirigeants de Bombardier, alors que les gouvernements du Québec et du Canada sont venus à leur secours.

Le Parti québécois souhaitait la tenue d'une commission parlementaire, même si lui-même a déjà fait des suggestions en la matière. Pour «encadrer les hautes rémunérations dans le secteur privé», M. Lisée propose «un cadre de référence non contraignant, mais socialement influent».

Sa proposition est plus contraignante pour les dirigeants des sociétés d'État à vocation commerciale. S'il est porté au pouvoir, la rémunération de tous les employés de l'État serait plafonnée à 10% de moins que celle du premier ministre du Québec, laquelle s'élève à quelque 230 000 $ par année. «Cette norme» de «moins 10%» s'appliquerait «aux hauts fonctionnaires, mais aussi aux PDG d'Hydro-Québec, d'Investissement Québec, de la SAQ, de Loto-Québec, etc.». M. Lisée a précisé qu'il ferait une exception pour le PDG de la Caisse de dépôt et placement.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer