Gabriel Nadeau-Dubois l'emporte haut la main dans Gouin

Avec 69,22 % des voies, le candidat de... (La Presse canadienne, Ryan Remiorz)

Agrandir

Avec 69,22 % des voies, le candidat de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a fait encore mieux que Françoise David, ancienne députée de Gouin, aux élections générales d'avril 2014.

La Presse canadienne, Ryan Remiorz

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le solidaire Gabriel Nadeau-Dubois l'a emporté haut la main dans la circonscription montréalaise de Gouin lundi soir, circonscription qu'on peut désormais qualifier de vrai château fort de Québec solidaire. Il a écrasé ses adversaires avec près de 70% des suffrages

L'homme, qui aura 27 ans mercredi, a engrangé 69,22% des voix, ce qui est considérable. Le candidat libéral, Jonathan Marleau, s'est classé deuxième avec 9% d'appuis.

En pourcentage des voix exprimées, Gabriel Nadeau-Dubois a fait encore mieux que Françoise David aux élections générales d'avril 2014.

Après avoir battu la rue, l'ex-leader étudiant et fer-de-lance du «Printemps érable», Gabriel Nadeau-Dubois, fera donc son entrée à l'Assemblée nationale où il rejoindra Amir Khadir et Manon Massé.

«Notre projet est concret, réaliste et il rejoint les aspirations d'une large portion de la population, a déclaré le vainqueur. Reste à le faire connaître encore plus largement et à convaincre les Québécoises et les Québécois qu'ils peuvent, avec nous, se réapproprier la politique et transformer le Québec à leur image.»

La candidate d'Option nationale, Vanessa Dion, est passée près de créer la surprise, ce qu'elle aurait fait en terminant deuxième. Elle a finalement fini à la troisième place avec près de 8% des voix.

La Coalition avenir Québec n'a pu faire mieux que 6,72%. Le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrell, qui multiplie les candidatures, a obtenu moins de 5%.

«Vide», selon Lisée

Le Parti québécois avait décidé de ne pas investir de candidat pour cette partielle, une décision prise alors que le chef péquiste Jean-François Lisée avait espoir de nouer un pacte électoral avec Québec solidaire.

Pour M. Lisée, qui ne met plus de gants blancs depuis le refus qu'il a essuyé de Québec solidaire, l'élection de Gabriel Nadeau-Dubois est «vide». «Elle est devenue vide à cause de la décision de Québec solidaire de tourner le dos au rassemblement. S'il avait dit oui au rassemblement, il aurait une victoire significative.» C'est ce qu'il a déclaré vendredi dernier en anticipant la victoire de «GND».

En septembre 2012, Françoise David avait arraché la circonscription de l'escarcelle du Parti québécois. En avril 2014, elle avait même franchi la barre des 50% en l'emportant avec 51% des votes. Elle avait fini avec plus de 9700 voix de majorité.

Gabriel Nadeau-Dubois la surpasse en pourcentage. Il fait également bonne figure en chiffre absolu avec 8563 voix d'avance sur Jonathan Marleau. Et ce, même s'il s'agissait d'une élection partielle. Le taux de participation s'y est élevé à 32,7%, selon les données du Directeur général des élections du Québec disponibles à 22h45.

Gabriel Nadeau-Dubois souhaite que Québec solidaire devienne un «mouvement» - «un mouvement citoyen large présent à la fois au Parlement et dans la société civile», a-t-il déjà dit -, ce qui le distinguerait davantage des partis traditionnels, selon lui.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer