Le PQ va «rebondir», dit Jean-François Lisée

Jean François Lisée... (Archives La Presse)

Agrandir

Jean François Lisée

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le chef péquiste Jean-François Lisée promet que son parti va «rebondir» même si «l'étape» des tentatives d'alliance avec Québec solidaire s'est soldée par un échec.

La rebuffade non équivoque servie dimanche par les délégués de Québec solidaire à l'idée d'un pacte électoral avec le Parti québécois permettra maintenant d'investir les énergies aux bons endroits, a réagi M. Lisée, mardi. 

Il a réuni ses députés à l'Assemblée nationale pour un caucus spécial, malgré la semaine de relâche parlementaire. «J'ai insisté, au lendemain de cette déception, qu'on soit ensemble au caucus et qu'on discute entre nous de la force de ce rebond», a déclaré M. Lisée.

Les solidaires «intransigeants»

Les solidaires se sont montrés «intransigeants» et n'ont pas su s'élever au-dessus de leurs intérêts partisans, déplore le chef péquiste. Certains ont même qualifié le PQ de «raciste» sans être rappelé à l'ordre, s'est-il désolé. 

Mais son parti avait le devoir de «tendre la main» pour mettre fin au «blocage politique» du Québec, croit M. Lisée. Les délégués de QS ont d'ailleurs «tourné le dos» à 87 % de leurs électeurs qui souhaitaient une alliance, a-t-il noté. 

Il ne regrette pas avoir laissé la voie libre à QS dans Gouin pour l'élection complémentaire de lundi prochain. M. Lisée laisse les péquistes de cette circonscription voter «selon leur conscience». 

Les discussions sur la convergence ont pu porter ombrage à son parti, qui a glissé en troisième place dans deux récents sondages, a analysé M. Lisée. «À travers l'intérêt, nos messages, qui nous sommes, ont peut-être moins porté, a dit le chef péquiste. Mais maintenant, on est en droite ligne vers l'élection de 2018.»

Le PQ est le seul parti progressiste et indépendantiste qui peut prétendre battre les libéraux, a martelé M. Lisée. La semaine dernière, son leader parlementaire, Pascal Bérubé, a été rappelé à l'ordre après avoir déclaré qu'il était «mathématiquement et géographiquement» impossible d'obtenir un gouvernement péquiste majoritaire sans alliance avec QS.




À lire aussi

  • Gilbert Lavoie | <em>L'escabeau du PQ...</em>

    Gilbert Lavoie

    L'escabeau du PQ...

    CHRONIQUE / «Les militants refusent que Québec solidaire serve d'escabeau au Parti québécois afin qu'il puisse atteindre le pouvoir» a commenté Manon... »

  • Le PQ peut gagner sans QS, corrige Lisée

    Politique

    Le PQ peut gagner sans QS, corrige Lisée

    Le Parti québécois peut remporter une victoire majoritaire sans alliance stratégique avec Québec solidaire, estime Jean-François Lisée, contrairement... »

  • Alliance QS-PQ : «Le but était de battre les libéraux»

    Actualités

    Alliance QS-PQ : «Le but était de battre les libéraux»

    Ce sont les électeurs qui sont les «grands perdants» de la décision des membres de Québec solidaire (QS) de rejeter du revers de la main l'alliance... »

  • Brigitte Breton | La confiance des solidaires

    Brigitte Breton

    La confiance des solidaires

    ÉDITORIAL / Québec solidaire (QS) a fait le choix de l'intransigeance, selon Jean-François Lisée, le chef du Parti québécois. C'est une... »

  • L'extrême-gauche dirige QS, selon le PQ

    Politique

    L'extrême-gauche dirige QS, selon le PQ

    Le Parti québécois (PQ) invite les électeurs à s'interroger sur les forces occultes qui contrôlent Québec solidaire (QS). »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer