Exclusif

Québec arrime ses pensions avec Ottawa

Le gouvernement de Philippe Couillard ajustera le régime... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le gouvernement de Philippe Couillard ajustera le régime québécois des rentes à la même hauteur que la bonification convenue en juin par Ottawa et les neuf autres provinces pour le régime canadien.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après avoir dit non, le gouvernement de Philippe Couillard harmonisera finalement le Régime de rentes du Québec au Régime de pensions du Canada, selon les informations du Soleil.

Il bonifiera le régime québécois à la même hauteur que la bonification convenue en juin par Ottawa et les neuf autres provinces pour le régime canadien dont bénéficient les citoyens des autres provinces.

Résultat : employeurs et employés québécois paieront davantage de cotisations. Mais les futurs retraités québécois ne toucheront pas de retraites de l'État moins élevées que celles des autres Canadiens.

Le changement à venir est majeur. Il concerne les 40 prochaines an­­nées et il déterminera les revenus des futurs retraités québécois.

Au cabinet du ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão, on refuse de confirmer les informations du Soleil. On indique que rien n'a été formellement décidé, que trois scénarios sont toujours sur la table. On rappelle de plus qu'une consultation en ligne est actuellement en cours sur la question.

La décision devrait être officiellement communiquée dans quelques semaines.

Le Québec avait fait bande à part en juin. Le ministre Leitão avait alors indiqué qu'il ne voulait pas forcer les entreprises et les travailleurs à faible revenu à encaisser une hausse de leurs cotisations. Or, de l'eau a coulé sous les ponts depuis, semble-t-il.

Le gouvernement Couillard paraît avoir été convaincu par le témoignage d'experts entendus en commission parlementaire en janvier, dont celui d'un groupe constitué autour de l'ancien président du Mouvement Desjardins, Alban D'Amours, et du professeur et fiscaliste Luc Godbout.

L'entente convenue entre Otta­wa et les autres provinces fera graduellement passer de 25 % à 33,3 % «le taux de remplacement maximal du revenu de travail par les rentes». Le scénario que privilégiait le gouvernement du Québec jusqu'ici, et qu'il n'a toujours pas officiellement écarté, aurait fait passer, au mieux, le taux de remplacement de 25 % à seulement 29,6 %.

Le gouvernement Couillard s'inquiétait de l'impact d'une hausse des cotisations sur les plus faibles salariés. C'est pourquoi il privilégiait le statu quo jusqu'à un revenu de quelque 27 000 $. Il a «cheminé» en tenant compte d'un crédit d'impôt annoncé par le fédéral, qui compensera en partie la hausse de cotisations pour les salariés moins nantis. Ainsi qu'en raison de la programmation de la hausse du salaire minimum, dit-on.

Ses détracteurs l'accusent d'avoir plutôt tendu l'oreille aux doléances des entreprises, réfractaires à toute hausse de leurs propres cotisations.

L'argumentaire D'Amours-Godbout

En commission parlementaire, plus tôt cette année, le groupe D'Amours-Godbout avait affirmé que l'option retenue dans le reste du Canada «répond beaucoup mieux aux besoins des Québécois de la classe moyenne» que celle alors privilégiée par Québec.

Également, que «les cotisations additionnelles requises par l'option du Régime de pensions du Canada sont un excellent investissement». Les situations sont toutes diverses, mais un individu-témoin cotiserait annuellement 240 $ de plus par année qu'avec l'option de Québec. En revanche, il recevrait une rente annuelle additionnelle de 2176 $, plaidaient ces experts.

En fin d'année dernière, les gran­des organisations syndicales avaient aussi demandé au gouvernement québécois d'harmoniser le Régime de rentes du Québec au Régime de pensions du Canada revu et corrigé - comme cela a toujours été le cas dans l'histoire.

Le gouvernement de Philippe Couillard est censé présenter un projet de loi l'automne prochain sur les modifications qu'il entend apporter au régime québécois de retraite.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer