Moreau cinglant envers le travail des journalistes

Le ministre Pierre Moreau s'est livré à une... (La Presse canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le ministre Pierre Moreau s'est livré à une charge d'une rare intensité contre le traitement journalistique de l'affaire Marc Bibeau, mercredi.

La Presse canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre Pierre Moreau s'est livré à une charge d'une rare intensité contre le traitement journalistique de l'affaire Marc Bibeau, mercredi.

Le reportage diffusé mercredi à TVA fait peu de cas d'une entrevue qu'il avait donnée à deux journalistes du bureau d'enquête, a déploré M. Moreau, en fin de soirée.

«Je note que rien de cela n'apparaît dans le reportage [télévisé], a-t-il dénoncé. On a préféré faire un montage qui laisse une interprétation qui est contraire aux faits.» Des éléments de l'entrevue en question se retrouvent par contre dans un article sur les sites du Journal de Québec et du Journal de Montréal.

«Quand on connaît les faits, on a une obligation de loyauté, c'est-à-dire de les rapporter correctement, a déclaré M. Moreau. Moi, j'estime que cette obligation n'a pas été remplie dans le cas qui nous occupe. [...] Ça me démontre une chose, c'est que parfois, malheureusement, les médias d'information se transforment en une espèce de télévision à sensations.»

Montage «gros, grossier, grotesque»

Il jure que rien dans la chronologie des événements ne permet de croire à une influence extérieure sur son travail lorsqu'il était ministre des Transports. Malgré une communication de Violette Trépanier, directrice du financement du PLQ à l'époque, avec le bureau de Jean Charest au sujet de l'entreprise de M. Bibeau. «On essaie d'en faire un montage gros, grossier, grotesque, et qui peut laisser entendre d'une façon quelconque qu'il y a eu une malversation qui a été faite, a-t-il pesté. Rien de ça n'existe. Et ça, je trouve que c'est une façon bâclée de faire l'affaire, ça fait peut-être de la bonne télévision, ça fait peut-être augmenter les cotes d'écoute...»

Le président du Conseil du trésor promet de défendre sa réputation dans «les forums appropriés» s'il juge qu'elle a été entachée. «On ne peut pas se promener avec la réputation des gens et penser que ça va faire plaisir à tout le monde, surtout lorsqu'on trimballe la vérité sans grande précaution», a lancé M. Moreau.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer