L'organisation ONE de Bono exhorte Trudeau à plus d'aide internationale

Bono et Justin Trudeau s'étaient rencontrés à Montréal,... (ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE, Geoff Robins)

Agrandir

Bono et Justin Trudeau s'étaient rencontrés à Montréal, en septembre 2016, lors d'un congrès sur le sida.

ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE, Geoff Robins

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mike Blanchfield
La Presse Canadienne
Ottawa

L'organisation ONE de lutte contre la pauvreté cofondée par le célèbre chanteur de U2, Bono, invite le premier ministre Justin Trudeau à passer de la parole aux actes quant à son engagement de mettre les femmes et les filles au centre de sa stratégie en matière d'aide internationale.

Si ONE continue de saluer le leadership de Justin Trudeau en la matière, les sources de financement additionnelles tardent à suivre les annonces, a souligné une porte-parole de l'organisation, Juliet Vedral, en entrevue avec La Presse canadienne.

L'objectif du gouvernement canadien d'axer ses programmes d'aide internationale et de développement sur les conditions des femmes et des filles est louable, mais doit s'accompagner d'augmentation des sommes injectées dans l'enveloppe globale destinée à l'aide et au développement international du Canada, a-t-elle dit.

Une redistribution de l'argent déjà disponible dans des initiatives allant dans le sens de cet objectif équivaudra à dépouiller d'autres projets qui demeurent valables d'une partie de leurs ressources, a fait valoir Mme Vedral.

À l'approche du dépôt de son budget annuel, le gouvernement canadien tempère les attentes relativement à de nouvelles sommes considérables qui pourraient être débloquées pour des projets de développement international.

Un porte-parole de la ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, n'a pas voulu fournir d'information à La Presse canadienne sur les dispositions en matière d'aide internationale auxquelles on peut s'attendre dans le prochain budget, qui doit être annoncé la semaine prochaine.

La semaine dernière, le premier ministre Trudeau annonçait que 650 millions $ iraient à des projets portant sur la santé sexuelle et reproductive.

Une telle somme - qui sera versée sur trois ans - représente le double des dépenses qui étaient jusqu'ici faites par le Canada en projets axés sur l'égalité des sexes. Or, l'argent est puisé dans l'enveloppe budgétaire allouée au soutien en développement, laquelle ne devrait pas augmenter de façon significative dans le prochain budget.

ONE souhaite voir la contribution du gouvernement canadien en aide et développement international doubler.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer