Exclusif

Blais promet un «meilleur» plan de lutte à la pauvreté

Le prochain plan de lutte contre la pauvreté... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Le prochain plan de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale soutiendra mieux les personnes vivant seules et les couples sans enfant, annonce le ministre.

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les deux plans dont le Québec s'est doté depuis 15 ans pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale n'ont pas donné les résultats escomptés. Ils ne sont jamais parvenus à répondre à l'objectif d'une loi ad hoc adoptée par l'Assemblée nationale en 2002, loi qui devait hisser le Québec dans le club des nations industrialisées comptant le moins de personnes pauvres.

Ce constat à la fois sévère et lucide est dressé par le ministre québécois de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais. «On n'a jamais atteint cet objectif», déplore-t-il. Le Québec fait bonne figure en Amérique du Nord, mais moins à l'échelle des nations industrialisées.

En entrevue avec Le Soleil, jeudi, M. Blais a pris l'engagement de présenter d'ici la fin du printemps un troisième plan de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale - un plan qui sera étoffé et structuré, promet-il.

Le document établira des objectifs clairs de réduction de la pauvreté et indiquera les moyens à prendre pour les atteindre, avec investissements à l'appui. Ce troisième plan couvrira les années 2017 à 2022.

Il s'appuiera sur des cibles précises de réduction de la pauvreté, assure François Blais avant d'affirmer que «le Québec est en mesure d'atteindre l'objectif» prescrit dans la loi de 2002. Des indices de mesure existent, comme celui basé sur le «panier de consommation».

À ce stade-ci, son ministère sait quelles sommes doivent être investies pour améliorer la situation.

Crédit pour la solidarité

Le prochain plan de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale soutiendra mieux les personnes vivant seules et les couples sans enfant, annonce le ministre. C'est ce qu'a déjà recommandé le Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

Bien que tout soit relatif, les personnes moins nanties ayant des enfants ont vu leurs conditions s'améliorer au fil des ans grâce aux allocations et à des mesures de soutien provenant des paliers provincial et fédéral.

François Blais note qu'une société dont l'économie progresse permet en soi, et plus que n'importe quoi d'autre, à de nombreux citoyens de sortir du cercle de la pauvreté et de l'exclusion. Mais que cela ne suffit pas.

Il n'en dira pas plus sur les moyens qu'il envisage de prendre. Des discussions sont en cours avec ses collègues du gouvernement.

Toute personne un peu au fait de ces dossiers peut cependant penser sans se tromper que Québec bonifiera des programmes comme la prime au travail et le crédit d'impôt pour la solidarité. Tous les citoyens au bas de l'échelle en profiteraient, mais l'effet serait plus grand pour ceux vivant seuls ou en couple sans enfant. Le ministre ne commente pas ces hypothèses.

Pour rappel, le crédit d'impôt pour la solidarité vise à venir en aide aux ménages à faible ou à moyen revenu.

La prime au travail est une mesure incitative visant à encourager les gens à travailler, même si c'est à petit salaire. Actuellement, pour une personne seule, elle peut être de 725 $ par année. Une personne seule n'y a plus droit à partir d'un revenu annuel de 17 720 $. Pour un couple avec au moins un enfant, cette prime peut s'élever à 3147 $ par année. Elle disparaît totalement dès lors que le ménage atteint un revenu annuel de 47 665 $.

Indices dans le budget

Des aides supplémentaires aux organismes épaulant des personnes pauvres et exclues, privées de réseaux sociaux, devraient aussi figurer dans le plan.

Ce plan sera dévoilé plus tard ce printemps. Mais on devrait voir des premiers curseurs bouger dans le prochain budget du Québec, qui sera présenté d'ici la fin du mois.

On n'y découvrira pas le plan comme tel, qui courra jusqu'en 2022, mais on devrait y voir apparaître les premières bonifications, celles qui seront mises en place durant la prochaine année.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer