Québec prépare une offre finale et globale pour les juristes de l'État

LANEQ est en grève générale illimitée depuis le... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

LANEQ est en grève générale illimitée depuis le 24 octobre.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Après 125 jours de grève, le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau, a mandaté le négociateur gouvernemental pour déposer une offre finale et globale aux avocats et notaires de l'État.

«J'ai pris connaissance du rapport de notre négociateur lors de la dernière séance de négociation mardi. Les avocats et notaires de l'état québécois (LANEQ), loin de s'être rapprochés de notre position, s'en sont éloignés. Ils demandent au gouvernement d'abdiquer un tiers de son droit de gérance, une proposition qui nous apparaît inacceptable», a déclaré le ministre Moreau jeudi en conférence téléphonique.

Il  signale que l'offre finale et globale, la cinquième offre du gouvernement depuis le début des négociations, répondra aux attentes des syndiqués de LANEQ, soit une rémunération globale comparable à celle des procureurs de la Couronne et un comité tripartite dont le troisième membre serait nommé par le juge en chef pour trancher les négociations qui achoppent.

«Dans le cas de la rémunération, on sera peut-être à 100$ près de celle des procureurs de la Couronne et je pense que l'écart sera favorable aux juristes de l'État», poursuit le ministre.

Après le dépôt de l'offre, M. Moreau devrait recevoir un autre rapport d'ici 17h vendredi. «Je ferai ensuite au gouvernement mes recommandations sur la suite des choses», a-t-il ajouté, se gardant bien de prononcer les mots «loi spéciale».

«Ce n'est pas un ultimatum. Nous souhaitons toujours une entente négociée. Si les négociations progressent, il y aura un peu de marge de manoeuvre à la négociation. Par contre, si elles ne progressent pas, à un moment donné il faudra prendre des décisions», poursuit-il.

Les juristes indignés

Jeudi en soirée, le président de LANEQ, Me Jean Denis, a exprimé son indignation face à l'idée qu'après 18 semaines de grève sans nouvelle proposition du gouvernement, celui-ci veuille limiter la discussion à 24 heures. «LANEQ qualifie également la sortie publique surprise du ministre Moreau de grave manque de respect pour le processus de négociation et les négociateurs des deux parties», a-t-il affirmé par voie de communiqué de presse.

Le 14 février, la dernière proposition gouvernementale avait été rejetée à 96% par les juristes de l'État, qui avaient ensuite voté à 63% la poursuite de leur grève générale illimitée même si leur fonds de grève est épuisé.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer