500 $ en moins pour les aînés: Québec pourrait reculer

Philippe Couillard... (Jacques Boissinot, La Presse canadienne)

Agrandir

Philippe Couillard

Jacques Boissinot, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À la surprise générale, Philippe Couillard s'est dit prêt jeudi à corriger la réforme par laquelle le seuil d'admissibilité au «crédit d'impôt en raison de l'âge» doit graduellement passer de 65 à 70 ans.

Sans crier gare, le premier ministre a annoncé, en pleine période des questions à l'Assemblée nationale, que «cette mesure n'est pas entrée en vigueur encore», ce qui offre à son gouvernement le temps de «l'évaluer», «d'anticiper ses impacts» et «peut-être d'ajuster certaines choses» dans le prochain budget de l'État québécois, qui sera présenté en mars.

C'est un revirement de situation. Il n'était pas du tout question d'éventuels changements ces derniers jours lorsque son ministre des Finances et lui avaient répondu aux questions pressantes de la Coalition avenir Québec et du Parti québécois sur le sujet. Ce crédit d'impôt peut atteindre jusqu'à 500 $ par année.

«Les aînés vulnérables, on va les soutenir encore plus qu'on le fait. On va vérifier les impacts, on ne laissera personne de côté. Cette mesure-là, elle peut également être corrigée», a ajouté le premier ministre pour être bien compris.

Le titulaire des Finances, Carlos Leitão, qui défendait encore la réforme quelques heures plus tôt, a admis qu'«il est possible que certaines personnes, plus vulnérables, à bas revenu, qui ont 65, 66, 67 ans, soient impactées négativement».

Lors du prochain budget, «nous allons mettre en place des mesures additionnelles pour compenser ces personnes, de telle façon qu'il n'y aura pas de pertes monétaires» pour elles, a-t-il assuré.

M. Leitão a nié que la polémique parlementaire ait convaincu son gouvernement de se pencher sur les failles du programme. Les corrections pourront être rétroactives, a-t-il précisé, et ainsi prendre effet dès cette année.

En 2015, le gouvernement avait annoncé qu'il allait bonifier le «crédit d'impôt pour les travailleurs d'expérience» afin d'inciter un nombre grandissant de Québécois à demeurer plus longtemps sur le marché du travail. Et que ce crédit pourrait être touché, à terme, non plus à partir de 65 ans, mais de 62. Ce volet de la réforme restera intact.

En contrepartie, Québec avait annoncé qu'il hausserait graduellement le seuil d'admissibilité au «crédit d'impôt en raison de l'âge» de 65 à 70 ans; et ce, entre 2016 et 2020. Cette année, il faudra avoir 66 ans pour en bénéficier, selon le plan budgétaire 2015-2016. En 2020, il faudra en avoir 70, toujours selon ce plan. C'est ce deuxième volet de la réforme qui sera, non pas annulé, mais revu et corrigé.

Cause commune

Depuis le début de la semaine, la Coalition avenir Québec et le Parti québécois font cause commune pour réclamer que le gouvernement rétablisse les modalités du «crédit d'impôt en raison de l'âge».

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a affirmé que le premier ministre faisait «preuve d'une grande insensibilité face aux aînés les plus vulnérables».

«Ça va faire!» s'est écrié le chef de l'opposition officielle, Jean-François Lisée qui, à l'instar de M. Legault, s'est dit «d'accord avec la carotte pour faire en sorte qu'il y ait des crédits d'impôt pour travailleurs expérimentés», mais opposé au «bâton», à la perte de 500 $ par année pour ceux qui ne travailleraient pas au-delà de 65 ans, «quelle que soit leur expérience de travail, quelle que soit la pénibilité des décennies passées à travailler dans une manufacture ou dans une mine ou à des travaux lourds».

Le député péquiste Harold Lebel ne veut pas que le gouvernement corrige le tir ou ajuste la mesure, mais qu'il l'annule.

En 2015, des organismes avaient dénoncé le fait que la bonification du crédit pour les travailleurs d'expérience s'effectuerait au détriment de celui fondé sur l'âge.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer