La porte reste fermée pour Sklavounos

Gerry Sklavounos (photo) continuera à siéger comme député... (La Presse canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Gerry Sklavounos (photo) continuera à siéger comme député indépendant à l'Assemblée nationale. Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé que les portes du caucus du Parti libéral lui resteront indéfiniment fermées.

La Presse canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Gerry Sklavounos reste persona non grata au caucus libéral. Sa déclaration publique n'a pas été assez convaincante au goût des libéraux et un «faisceau d'allégations» doit encore être éclairci.

Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé, mardi, après la réunion de son aile parlementaire, qu'une décision «très, très, très claire» a été prise concernant le député de Laurier-Dorion. Les portes du caucus lui resteront fermées indéfiniment.

La sortie publique de M. Sklavounos, visé par des allégations d'inconduite sexuelle, n'a pas été jugée satisfaisante. Il a exprimé des regrets, mais pas d'excuses. Cela «ne correspondait pas aux attentes que nous avions fixées en termes de sa déclaration et de la démarche personnelle qui devait être entreprise», a indiqué M. Couillard. 

De plus, le premier ministre s'interroge toujours sur les cas anonymes soulevés par les médias et ceux recueillis par la présidente du caucus, Nicole Ménard. «J'ai eu des témoignages, des faits qui ont été portés à mon attention», a confirmé Mme Ménard. Ces personnes ont été «encouragées» à utiliser la politique sur la prévention et la gestion des situations de harcèlement à l'Assemblée nationale, a dit la présidente du caucus. 

«Il persiste un faisceau d'allégations, de possibilités, qui demandent à être éclaircies», a déclaré le premier ministre. Il a tenu à envoyer le «message très clair» que «partout, en particulier sur les lieux de travail, la confiance et le respect doivent être entiers».

Le premier ministre aurait-il dû être prévenu plus tôt de possibles incartades de la part de son député? «C'est une question qui va revenir, certainement, a reconnu M. Couillard. Mais je dirais qu'on peut poser la question à chacune des personnes ici [présentes au point de presse, incluant les journalistes]. [...] Ce n'est pas le genre de choses où, ni les personnes en cause, ni les autres, veulent nécessairement communiquer beaucoup. Ça fait partie de l'ensemble de ce problème-là...»

Si le caucus était divisé avant la déclaration de M. Sklavounos, il semble que la tendance était fortement en défaveur d'une réintégration, mardi.

Avisé tout juste avant l'annonce

Le principal intéressé, qui a été avisé par la présidente du caucus tout juste avant l'annonce officielle, a dit «accepter la décision». «Je comprends que ça peut être difficile pour les collègues, a réagi M. Sklavounos. [...] Je respecte la décision du caucus mais je maintiens mon rôle de député de Laurier-Dorion. J'ai des citoyens que je dois représenter. Je me sens mieux au niveau de ma santé, je vais faire mon travail de député.» Il a assisté à sa première période de questions depuis son exclusion du caucus, en octobre. Il était à ce moment visé par des allégations d'agression sexuelle, formulée par l'étudiante Alice Paquet, dont il a été blanchi par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, s'est dit «satisfait» que le PLQ ait conclu que «ce n'était pas la place de M. Sklavounos d'être dans un caucus d'un grand parti». Le député de Laurier-Dorion a été élu et a le droit de siéger jusqu'aux prochaines élections, reconnaît-il. «Maintenant, l'examen de conscience, il appartient à M. Sklavounos», a déclaré M. Lisée.

À la Coalition avenir Québec, le chef François Legault a remis sur les épaules du premier ministre la responsabilité d'aller «au fond du dossier». 

Pour Québec solidaire, si M. Sklavounos n'est pas digne de réintégrer le caucus libéral, on ne voit pas pourquoi il serait digne de siéger à l'Assemblée nationale.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer