Péladeau paiera une amende pour ses dettes après la course à la direction

M. Péladeau a jusqu'au mois de mai 2018... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

M. Péladeau a jusqu'au mois de mai 2018 pour rembourser sa dette qui s'élève à plus de 130 000 $.

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

L'ancien chef du Parti québécois (PQ), Pierre Karl Péladeau, paiera une amende au Directeur général des élections du Québec (DGEQ) relativement à la dette qu'il traîne depuis la course à la direction qui avait mené à son couronnement en mai 2015.

La nouvelle, qui avait d'abord été annoncée par Radio-Canada, a été confirmée par le principal intéressé, vendredi après-midi, sur sa page Facebook.

M. Péladeau a jusqu'au mois de mai 2018 pour rembourser sa dette qui s'élève à plus de 130 000 $.

La loi électorale oblige les candidats à la direction de partis politiques à amasser des dons pour rembourser leur dette dans l'échéance fixée, sans quoi ils seront contraints à payer ce qu'ils doivent à leurs créanciers, en plus d'une amende de 5000 à 20 000 $ au DGEQ.

Sur sa page Facebook, M. Péladeau a affirmé qu'il ne sollicitera «évidemment pas de dons du public pour acquitter de (sa) dette résiduelle».

Il a ajouté qu'il «acquittera l'ensemble des obligations financières découlant de l'application de la loi par le DGEQ».

Pierre Karl Péladeau a quitté son poste de chef du Parti québécois en mai 2016 pour des raisons familiales.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer